Brest - ASSE (3-2) : Ménès ne ménage pas Ruffier et Saint-Étienne

Pierre Ménès, consultant de Canal+ s'inquiète pour l' ASSE. Publié le 17 février 2020 à 12:06

Pierre Ménès a livré son analyse sur la défaite de l’ ASSE contre le Stade Brestois au Stade Francis-Le Blé (3-2). Il évoque un calvaire pour l’équipe de Claude Puel.

ASSE : Pierre Ménès a vu une défense apathique contre Brest

Pierre Ménès s’est penché sur la situation de l’ ASSE en grande difficulté en championnat. Battus par le Stade Brestois, dimanche, les Verts sont 16es à 2 points du Dijon FCO qui est barragiste. Il faut rappeler que l’AS Saint-Étienne a perdu 8 de ses 9 derniers matchs en Ligue 1.

Selon le chroniqueur sportif, il y a de quoi être inquiet pour le club ligérien, dont le gardien de but ne semble plus rassurer. « Le calvaire se poursuit pour les Verts menés (3-0) à Brest à la mi-temps, sur des buts inscrits face à une défense apathique et un Stéphane Ruffier qui a l’air d’être au bout de sa vie », a-t-il commenté sur son blog.

D’après le journaliste sportif, le fait que Sainté « se retrouve à deux points de la place de barragiste » est inquiétant, parce que le club a quand même « un budget de 100 M€ cette année ».

Y a-t-il un conflit entre les jeunes et les anciens à l' ASSE ?

Nommé entraineur et manager général de l’ ASSE le 4 octobre 2019, Claude Puel a bâti sa stratégie autour de jeunes joueurs. Notamment Charles Abi (19 ans), Wesley Fofana (19 ans), William Saliba (18 ans), Franck Honorat (23 ans), Mahdi Camara (21 ans), Zaydou Youssouf (avant sa blessure)… Du coup, cela aurait engendré un conflit générationnel avec les plus âgés, selon Pierre Ménès.

« Ce n’est pas trahir un secret que de dire qu’il y a une rupture entre les anciens du club et Puel. Ce dernier donne leur chance aux jeunes, pourquoi pas. Le (gros) souci, c’est que sur ses onze derniers matchs, Saint-Étienne en a perdu neuf. Dans ces conditions, la situation me paraît gentiment intenable », a-t-il fait remarquer.

Le consultant de Canal + admet « que Claude Puel prépare la saison prochaine », néanmoins il estime « qu’il serait temps de s’inquiéter du fait que ce grand changement ait bien lieu en Ligue 1 ». Il fait noter que l' ASSE a bien réagi en deuxième période en réduisant le score (3-2), même si elle n'est pas parvenue à égaliser.

Par ALEXIS