ASSE : Crise à Saint-Étienne, où sont Romeyer et Caïazzo ?

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo les deux présidents de l' ASSE.

L’ ASSE est 16e de Ligue 1 et n’a que 2 points de plus que le Dijon FCO, barragiste. Malgré tout, Roland Romeyer et son binôme Bernard Caïazzo sont toujours silencieux. Un consultant sportif interpelle les deux présidents, face à la menace de relégation qui plane sur leur club.

L' ASSE coule, Romeyer et Caïazzo silencieux !

Battu par le Stade Brestois (3-2), dimanche, l’ ASSE a enchainé une 8e défaite en 9 matchs consécutifs en Ligue 1. Dès lors, l’équipe de Claude Puel s’est rapprochée de la zone rouge de relégation. Elle est désormais à 7 points de l’Amiens SC, le premier relégable.

En plus de Pierre Ménès qui a attiré l’attention des Verts sur leur dangereuse chute au classement, Mohamed Bouhafsi a interpelé les dirigeants du club ligérien. Il ne comprend pas le silence dans lequel Roland Romeyer et Bernard Caïazzo se sont murés. La situation de leur équipe est pourtant inquiétante selon le journaliste de RMC Sport.

« L’AS Saint Étienne coule en silence. Des présidents qu’on n’entend pas. Rien, aucune réaction dans ce club. Personne ne dit rien », a-t-il souligné, sur son compte Twitter. D’après Mohamed Bouhafsi « l’effectif » des Stéphanois est pourtant « bon ». De ce fait, « il n’est pas fait pour jouer le maintien » selon lui.

Bouhafsi apprécie le soutien du peuple vert à son équipe

Pour finir, le confrère souligne l’indéfectible soutien du peuple vert, toujours debout derrière son équipe, en dépit de ses mauvais résultats. « S’ils n’y avaient pas les supporters où en serait aujourd’hui l’ ASSE ? Eux ne lâchent pas », a-t-il apprécié.

Pour mémoire, les Verts ont terminé 4e de Ligue 1, la saison dernière. Ce qui leur a permis de jouer la phase de poule de la Ligue Europa lors de cet exercice 2019-2020. Cette saison, le club visait une place sur le podium, afin de disputer la Ligue des Champions.

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo avaient contracté un prêt auprès d’une banque, afin de renforcer leur équipe lors du mercato d’été dernier. Mais les effets de leurs investissements ne se ressentent pas dans les résultats de l’équipe de Claude Puel. Une équipe stéphanoise, dont la descente aux enfers s’accentue au fil des journées.


Par ALEXIS
Publié le 17 février 2020 à 13:11 | mis à jour le 17 février 2020 à 13:11

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs