Real Madrid : Pas de prolongation pour Sergio Ramos, les raisons

Le contrat de Sergio Ramos expire en juin 2021 avec le Real Madrid. Publié par Timothée Jean le 20 février 2020 à 18:13

Alors que le contrat de Sergio Ramos expire en juin 2021 avec le Real Madrid, le club et le défenseur ibérique tentent de s'accorder sur une prolongation de bail. Mais aux dernières nouvelles, la direction madrilène aurait décidé d'interrompre les négociations pour des raisons bien précises.

Sergio Ramos, des exigences salariales trop élevées pour le Real Madrid ?

Arrivé en aout 2005 au Real Madrid, Sergio Ramos s'est rapidement imposé comme l'un des meilleurs défenseurs de la planète. Titulaire indiscutable au sein du club madrilène depuis 15 saisons, l’international espagnol est aujourd’hui l’un des piliers de l'effectif merengue. Il reste un joueur essentiel du dispositif de Zinedine Zidane.

Conscients de son importance dans le secteur défensif, les dirigeants madrilènes aimeraient prolonger son bail qui se termine en juin 2021. L’entourage de Sergio Ramos et la direction madrilène tenteraient depuis plusieurs semaines déjà de s’entendre sur les termes d’un nouveau bail. Sauf que le capitaine madrilène, qui perçoit environ 11 millions d’euros net la saison, demanderait une importante augmentation salariale. Une requête qui aurait fini par refroidir la volonté du club de prolonger son bail.

En effet, le journal AS nous apprend dans son article du jour que le Real Madrid aurait décidé d’interrompe les négociations. La direction madrilène ne désirerait pas reprendre les discussions avant l’été 2020.

Un départ envisagé à l’issue de la saison ?

La source explique également que du côté du joueur, on ne reste pas les bras croisés. Si la priorité de Sergio Ramos est de poursuivre l’aventure sous le maillot madrilène, lui et son entourage n’excluraient pas un départ à l’issue de la saison. Durant le dernier mercato estival, le joueur de 33 ans a clairement affiché sa volonté de départ du Real Madrid.

Si sa situation contractuelle n’évolue pas, le défenseur central se retrouvera en position de force pour négocier son départ à une année de la fin de son bail. De quoi tenir en haleine ses courtisans. Mais la clause libératoire de Sergio Ramos, estimée à 700 millions d’euros, devrait rapidement refroidir plus d’un.

Afficher les commentaires