FC Nantes : Christian Gourcuff défend sa communication incisive

Christian Gourcuff s'était montré sévère dans la presse après le nul contre Metz

C'est un dur après-midi qui attend le FC Nantes samedi puisque le club de Loire-Atlantique sera en déplacement chez le deuxième de Ligue 1, l'OM. Très fâché et dur envers ses joueurs après le dernier match disputé, Christian Gourcuff n'a exprimé aucun regret quant à sa façon d'analyser la rencontre.

Gourcuff : "Je ne vais pas dire le contraire de ce que je pense"

Quelques jours après son analyse cinglante de la prestation du FC Nantes contre le FC Metz samedi dernier - "Ça a été 90 minutes de souffrance [...] J'ai vécu ce match comme un calvaire [...] il y a eu de la suffisance" - Christian Gourcuff était de retour en conférence de presse afin d'évoquer le déplacement sur la pelouse de l'Olympique de Marseille.

Paradoxalement plus à leur aise à l'exterieur qu'à la Beaujoire depuis le début de l'année 2020, les Canaris vont tenter de réaliser l'exploit à l'Orange Vélodrome, les Marseillais étant invaincus à domicile depuis la première journée du Championnat.

Mais l'entraîneur du FC Nantes n'a pas uniquement parlé du match de samedi après-midi puisqu'il a également été améné à revenir sur les propos qu'il avait tenus après le match nul contre Metz. Des paroles qu'il assume totalement et qu'il juge parfois nécessaires pour remobiliser les troupes.

"Ma communication est ce qu'elle est, je ne vais pas dire le contraire de ce que je pense. Après, je n’ai attaqué personne et les joueurs auxquels je faisais allusion quand je parlais de suffisance l’ont su. Après, on dit les choses et on avance, c’est ça la vie et le foot. Ce n’est pas en se cachant et en faisant une communication de faux-cul et lénifiante qu’on avance. Maintenant, ça plaît, ça ne plaît pas, c’est comme ça", a déclaré le technicien breton dans des propos rapportés par 20 Minutes.

Douzième du classement et sans victoire depuis cinq rencontres, le FC Nantes aurait bien besoin d'un succès samedi afin d'apaiser les esprits...

Par Nicolas
Publié le 21 février 2020 à 15:16 | mis à jour le 21 février 2020 à 15:16

Facebook
Twitter
email
Whatsapp