FC Metz - OL (0-2) : Centonze tacle Lyon et peste contre la VAR

Fabien Centonze était très remonté contre l’arbitrage français après la défaite du FC Metz face à l' OL. Publié par Timothée Jean le 22 février 2020 à 10:10

Fabien Centonze en avait gros sur la patate à l’issue de la défaite de son équipe face à l’ Olympique Lyonnais. Le défenseur messin n’a pas hésité à tacler les Lyonnais et a critiqué sans détour l’arbitrage français.

Fabien Centonze s’en prend aux Lyonnais et au corps arbitral

Après une semaine mouvementée et sentant légèrement la crise, l’Olympique Lyonnais s'est remis la tête à l'endroit et s’est complètement relancé dans la course à l’Europe. Les Lyonnais sont allés s’imposer ce vendredi soir à Metz (0-2) grâce à des buts de Moussa Dembélé et Houssam Aouaré.

Opposées à une solide équipe de Metz, les troupes de Rudi Garcia ont ouvert le score juste avant la pause sur un penalty polémique. En effet, Maxwel Cornet a vu sa frappe repoussée par Alexandre Oukidja. Mais le corps arbitral a alerté l'arbitre de la rencontre pour une faute de ligne. Après consultation de la VAR, l’arbitre a sifflé penalty à retirer. Moussa Dembélé s’est chargé cette fois de transformer le penalty. Un fait de jeu qui a suscité la colère des joueurs messins.

« Forcément qu’il y a beaucoup de colère ! On se fait toujours pénaliser de la même façon. De toute façon, sans penalties, Lyon est une équipe très moyenne », a lancé Fabien Centonze dans des propos rapportés par Canal +.

Si le penalty donné à retirer semble logique, ce n’est pas l’avis du latéral droit du FC Metz. Fabien Centonze était très remonté contre l’arbitrage français. « Les arbitres, il faudrait quand même qu'ils se réveillent à un moment donné. Ou qu'on nous mette des arbitres étrangers. Parce que là, ça ne va plus du tout. Ça commence à bien faire », a lancé le défenseur messin.

Fabien Centonze présente ses excuses

Mais à l’issue de la rencontre, Fabien Centonze a posté un message sur les réseaux sociaux afin de présenter ses excuses. « Si j’ai pu offenser le corps arbitral lors de cette interview, je le regrette », a-t-il posté sur son compte Twitter.

Afficher les commentaires