PSG : Fête au Paris Saint-Germain, Jérôme Rothen scandalisé

Jérôme Rothen, ancien joueur du PSG, désormais consultant sportif.

Après Neymar, trois joueurs du PSG ont célébré leur anniversaire respectif jeudi dernier. Mais le timing de cette fête met Jérôme Rothen en rogne. C’était 48 heures après la défaite à Dortmund contre le Borussia (2-1) en Ligue des Champions.

Le PSG ne devrait pas avoir la tête à la fête après Dortmund selon Rothen

Le jeudi 20 février, trois joueurs du PSG, notamment Edinson Cavani, Angel Di Maria et Mauro Icardi ont célébré leur anniversaire, lors d’une soirée commune. Et les images de cette fête ont été publiées sur les réseaux sociaux. La célébration en elle-même n’est pas un problème. Mais c’est surtout la chronologie qui suscite de vives critiques, dont celle de Jérôme Rothen.

Ancien milieu de terrain du Paris Saint-Germain, le consultant sportif condamne cette fête qui, selon lui, traduit « un manque de respect » envers les supporters du club de la capitale. « Quand tu as une conscience professionnelle, à 48 heures d’un match de haut niveau, c’est là que tu es le plus fatigué, là que tu dois récupérer. Eux, préfèrent faire la fête, jusqu’à pas d’heure », a-t-il déploré sur RMC, dans des propos relayés par Le Parisien.

« Comment peux-tu avoir la tête à faire la fête (après la défaite à Dortmund, ndlr) ? Mettez-vous à la place des gens qui aiment ce club. C’est un manque de respect envers les supporters, les gens qui travaillent dans ce club », a martelé Jérôme Rothen.

Rothen choqué par les polémiques Neymar, Meunier et Kimpembe

Ce dernier n’est pas choqué que par la fête-anniversaire Cavani, Di Maria et Icardi. Son coeur saigne également pour les polémiques Neymar, Thomas Meunier et Presnel Kimpembe. « C’est dramatique. Ce club est particulier pour moi. Je me sens touché quand je vois le PSG donner une telle image à Dortmund, quand je vois l’entraîneur communiquer à l’envers avant et après le match.

Les joueurs, je n’en parle pas, entre Neymar, Meunier… Mais celle-là, je n’en reviens pas. Je me dis qu’ils se foutent de la gueule du monde. La vérité reste le rectangle vert et les 8es de finale de Ligue des Champions, où le Paris SG est tous les ans la risée de l’Europe », a commenté Jérôme Rothen.

Rappelons que Neymar s’était plaint d’avoir été trop longtemps préservé, contre son gré, avant le match aller contre le Borussia. Quant à Thomas Meunier, il avait déclaré, contre toute attente, qu’il ne savait pas qu’il était sous la menace d’une suspension lors du match contre Dortmund. Sans oublier les injures du frère de Presnel Kimpembe à Thomas Tuchel, après la défaite du PSG au Signal Iduna Park.


Par ALEXIS
Publié le 22 février 2020 à 14:20 | mis à jour le 22 février 2020 à 14:26

Facebook
Twitter
email
Whatsapp