Bordeaux : Longuépée, comment il a éteint la polémique Paulo Sousa

Frédéric Longuépée, président des Girondins de Bordeaux. Publié le 24 février 2020 à 23:06

Bordeaux a publié un communiqué dans lequel il a rappelé Paulo Sousa à l’ordre, suite à l'interview de ce dernier dans Sud Ouest. À la suite du communiqué officiel des Girondins, Frédéric Longuépée est revenu sur la polémique soulevée par l’entraineur portugais.

Bordeaux a mis son coach Paulo Sousa au pas

Paulo Sousa avait exprimé son mécontentement sur le mercato hivernal de Bordeaux. Alors qu’il réclamait un attaquant aux dirigeants des Girondins à l’hiver, le coach n’avait pas eu gain de cause, et n’avait pas caché sa colère dans le quotidien régional.

« Eduardo Macia (le directeur sportif) m’a appelé pour me dire que l’équipe ne serait pas renforcée. (...). Quand je ne les ai pas (les recrues, ndlr), je me concentre sur tout ce que je peux contrôler », a déclaré l’entraineur de 49 ans, près la fermeture du marché hivernal.

Toujours au sujet du dernier mercato pauvre de Bordeaux, Paulo Sousa avait balancé : « il faut poser les questions à Frédéric (Longuépée), notre président, qui est en charge des décisions ». Il n’en fallait pas plus pour faire réagir le club au scapulaire. Dans un communiqué, Bordeaux a rappelé « une règle simple et commune à tous les clubs ».

« Les questions posées et réponses formulées ne doivent porter que sur son domaine de compétence. Cette règle s’applique à tous. Et il ne viendrait pas à l’idée du Président des Girondins de Bordeaux de commenter la sélection des joueurs choisis par son entraineur lors d’un match, comme il serait très mal vécu par l’entraineur qu’un membre de son staff commente ses choix de jeu dans la presse, sans le prévenir et obtenir son accord », avaient précisé les Girondins, la semaine dernière.

Longuépée met fin à la tension avec Paulo Sousa

Frédéric Longuépée est revenu sur la polémique Paulo Sousa, qui est « sorti de son champ de compétence » selon lui. « Dès qu’un coach s’exprime sur des sujets contraires à l’institution, il est important qu’on soit au courant et qu’on puisse aligner les discours », a-t-il expliqué sur Canal+.

« On s’est vu, je lui ai dit et il l’a parfaitement accepté. En ce qui me concerne il n’y a pas de fracture », a appris le dirigeant des Marine et Blanc, tout en admettant : « l’avantage de Paulo, c’est qu’il dit ce qu’il pense ».

Paulo Sousa a été nommé entraineur de Bordeaux le 8 mars 2019. Il a remplacé Éric Bedouet qui assurait l’intérim de Ricardo limogé le 26 février 2019. Il est sous contrat avec le club jusqu’en juin 2022.

Par ALEXIS

Facebook
Twitter
email
Whatsapp