RC Lens : Montanier limogé, Gourvennec pour le remplacer ?

Philippe Montanier n’est plus l’entraineur du RC Lens Publié le 25 février 2020 à 14:44

Le RC Lens vient d’annoncer le licenciement de Philippe Montanier à son poste d’entraîneur. Arrivé en mai 2018, l’entraîneur français paie les résultats en dents de scie du troisième de Ligue 2. Pour le remplacer, les dirigeants nordistes songeraient à attirer Jocelyn Gourvennec.

Philippe Montanier n’est plus l’entraîneur du RC Lens

Menacé depuis quelques semaines, Philippe Montanier n'est plus l'entraîneur du Racing Club de Lens. Le club nordiste a décidé de suspendre le coach français de ses activités ainsi qu’une partie de son staff. Son adjoint direct, Mickaël Debève, et son préparateur physique Stéphane Wiertelak ont également été suspendus de leurs activités.

Un coup de théâtre au moment où les Sang et Or ont glissé à la troisième place de Ligue 2 suite à la défaite face à SM Caen (4-1). Philippe Montanier avait vu sa situation se fragiliser depuis cette lourde défaite à domicile. Mais personne ne s’attendait à une décision aussi rapide. Le coach espagnol, arrivé sur le banc du RC Lens le 22 mai 2018, paie ainsi l’inconstance des résultats de son équipe.

Qui pour remplacer Philippe Montanier ?

Philippe Montanier n’est plus l’entraîneur du Racing Club de Lens. C’est Franck Haise, l’entraîneur de la réserve depuis un an et demi, qui assurera l’intérim de la fonction. En attendant l’arrivée d’un coach plus expérimenté ? « Jusqu’à nouvel ordre, la responsabilité du groupe professionnel sera confiée à Franck Haise, actuel entraîneur de la réserve lensoise », peut-on lire dans le communiqué du club.

Le technicien intérimaire part sur une mission commando jusqu’à la fin de saison pour tenter de décrocher une montée en Ligue 1 la saison prochaine. Par ailleurs, Manu Lonjon révèle que « ça pourrait bouger » dans les coulisses du RC Lens. Le journaliste pour Eurosport explique que les dirigeants lensois s’intéresseraient de près à Jocelyn Gourvennec en vue de succéder à Philippe Montanier.

Par Timothée Jean

Facebook
Twitter
email
Whatsapp