Bordeaux : ça chauffe toujours entre les ultras et Longuépée

Frédéric Longuepée, président délégué de Bordeaux. Publié le 26 février 2020 à 22:37

Contesté par les supporters ultras des Girondins de Bordeaux, Frédéric Longuepée aurait saisi à son tour la Mairie, et le maire sortant Nicolas Florian.

Frédéric Longuepée aurait écrit à la Mairie de Bordeaux

Frédéric Longuepée est le représentant de King Street, seul propriétaire des Girondins de Bordeaux après le retrait de GACP (General American Capital Partners). Mais depuis des mois, le Président délégué du club au scapulaire fait face à une fronde des supporters ultras.

Ces derniers ont porté leurs griefs contre le dirigeant devant les autorités municipales bordelaises. Ils réclament entre autres le départ de King Street. « King Street a été convoqué, ce matin par le maire de Bordeaux. Nous avons été invités à lui transmettre un dossier argumentant les raisons du mouvement populaire ‘’King Street Out’’. Nicolas Florian ne pourra pas dire qu’il ne savait pas.. », ont écrit les Ultramarines 1987, début février.

Frédéric Longuepée aurait également écrit au maire. Une lettre dont quelques passages ont été rapportés par 20 Minutes. D’après la source, le représentant de King Street a assuré qu’il va « apporter des réponses claires sur le projet et l’ambition » des nouveaux patrons des Girondins.

Selon le dirigeant, les grands patrons du fonds d'investissement basé à New York aux États-Unis ont consenti « un investissement important (110 millions d’euros) », en privilégiant « le sportif » avec l’enrôlement « d’un entraîneur, d’un staff technique et de joueurs de premier plan ».

Bordeaux : Frédéric Longuepée tente de calmer le jeu avec les fans ultras

Face à la rumeur sur la situation financière difficile de Bordeaux, le président des Marine et Blanc a rappelé que le club a eu « le feu vert de la DNCG (direction nationale du contrôle de gestion) ». Il a aussi répondu à une des préoccupations des supporters mécontents, en promettant de rendre plus moderne, le système de billetterie. Ce qui permettrait « plus de souplesse et de facilité pour les supporters ».

D’après le journal gratuit, Frédéric Longuepée a également assuré au maire, sa disponibilité pour une possible rencontre avec les supporters mécontents. Bordeaux est 12e de Ligue 1, après 26 journées.

Par ALEXIS

Facebook
Twitter
email
Whatsapp