Coronavirus : Face à la menace, la LFP prend de nouvelles mesures

Premières mesures de la LFP contre le coronavirus Publié par Ange A. le 04 mars 2020 à 19:14

La LFP vient d’annoncer des premières mesures pour faire face à l’épidémie de coronavirus actuelle. Réuni mercredi, le conseil d’administration de la Ligue a notamment modifié le protocole d’avant-match pour éviter la propagation du virus.

La LFP prend des mesures face à l’épidémie de coronavirus

Alors que les matches sont reportés à n’en plus finir en Italie, la LFP vient à son tour de prendre des précautions face à l’épidémie de coronavirus qui sévit actuellement. Le conseil d’administration s’est en effet réuni mercredi et vient de donner de nouvelles directives pour éviter la propagation du virus mortel.

Ainsi, la LFP annonce un certain nombre de restrictions avant les matches. Il s’agit notamment du serrage de mains. Il est interdit « jusqu’à nouvel ordre » aux joueurs, officiels, coaches, délégués et autres acteurs de se serrer les mains. De même, les joueurs et les arbitres tiendront par l’épaule les escorts kids durant l’entrée des équipes.

Pas (encore) de huis clos et de reports

A noter qu’une fois sur la pelouse, après leur alignement aux côtés des arbitres, les joueurs « se disperseront » immédiatement sur le terrain. Comme on peut le voir, les précautions de la LFP ne concernent pour le moment que les acteurs de la partie. Il n’est pas encore question de huis clos, encore moins de report de matches.

Toutefois, la LFP annonce qu’elle reste en « contact permanent » avec les autorités publiques (Ministère de l’Intérieur, Ministère des Sports, Ministère de la Santé) et « travaillera au cas par cas en concertation avec les Préfectures, les clubs concernés et les diffuseurs ». Il n’est donc pas exclu que d’autres mesures suivent.

Ces derniers jours, l’hypothèse d’un huis clos pour le match retour de Ligue des Champions entre le PSG et le Borussia Dortmund fait son bonhomme de chemin. Pour le moment, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a indiqué que la rencontre se jouera « à minima », sans exclure qu’il pourrait se disputer à huis clos si les conditions l’imposaient.

Afficher les commentaires