Bordeaux : Le surprenant double discours de Paulo Sousa

Paulo Sousa est l'entraîneur de Bordeaux depuis un an

À l'occasion du déplacement à Geoffroy-Guichard dimanche après-midi, Paulo Sousa fêtera ses un an de présence sur le banc des Girondins de Bordeaux. Douze mois que l'entraîneur portugais a revisités en conférence de presse ce vendredi.

Les sentiments contrastés de Paulo Sousa

Arrivé en France le 8 mars 2019 après plusieurs expériences aux quatre coins de l'Europe (Angleterre, Italie, Suisse...) et une aventure de onze mois en Chine, Paulo Sousa n'a pas vécu une première année de tout repos sur le banc des Girondins de Bordeaux.

En grosse difficulté lors de sa prise de fonction la saison dernière - une victoire, deux nuls et sept défaites - l'ancien joueur de la Juventus Turin et du Borussia Dortmund a ensuite redressé la barre lors des quatre premiers mois de cette saison, amenant même son équipe sur le podium de Ligue 1 en décembre dernier.

Mais confronté aux problèmes de gouvernance vécus par le club au scapulaire ainsi qu'à un mercato hivernal dont il attendait beaucoup plus - l'attaquant de pointe qu'il souhaitait n'a jamais mis les pieds au Haillan - Sousa s'est ensuite heurté aux limites de son effectif, malgré des principes de jeu séduisants sur le papier, et ne pointe qu'au douzième rang de Ligue 1 avec ses Girondins.

C'est donc en ayant un discours à la fois positif et négatif que le technicien bordelais est revenu ce vendredi en conférence de presse sur sa première année passée en Gironde.

"Je peux essayer de résumer cette année avec deux, trois mots. Je dirai en premier turbulences, avec beaucoup de promesses qui n'ont pas été tenues, beaucoup d'incertitudes dans différents domaines et des problèmes qui ne sont pas encore résolus. Le deuxième mot qui me vient à l'esprit, c'est fier. Fier d'avoir passé un an dans un grand club avec une grande histoire et d'avoir la possibilité de contribuer à sa renaissance. Fier également d'avoir des supporters responsables, qui se battent chaque jour pour que le club soit dirigé par des personnes qui le représentent bien."

Paulo Sousa serait certainement encore plus fier en fin de saison si son club parvenait à retrouver l'Europe, ce qui n'est pas impossible tant les écarts sont faibles derrière les quatre premiers.




Par Nicolas
Publié le 06 mars 2020 à 18:28 | mis à jour le 06 mars 2020 à 18:28

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs