Angers : Saïd Chabane justifie la nomination d’un président délégué

Saïd Chabane, président d'Angers SCO Publié par ALEXIS le 10 mars 2020 à 11:00

Saïd Chabane, le président d’Angers SCO, a nommé un président délégué en la personne de Fabrice Favetto-Bon. Le dirigeant angevin a justifié cette décision en conférence de presse.

Saïd Chabane prend du recul pour organiser sa défense

Saïd Chabane veut prendre du recul vis-à-vis du SCO Angers. Accusé d'agressions sexuelles aggravées depuis début février 2020, il veut concentrer ses efforts sur sa défense. C’est la raison principale de la nomination de Fabrice Favetto-Bon au poste de président délégué lundi.



« Cette décision va me permettre de prendre du recul, dans un contexte que vous connaissez. Il y a une enquête qui est en cours. Je vais pouvoir me concentrer sur ma défense », a expliqué le dirigeant placé sous contrôle judiciaire. D’après ce dernier, « il est urgent pour lui de prendre de la hauteur ».

Saïd Chabane va-t-il vendre le SCO Angers ?

Toutefois, Saïd Chabane n’a pas du tout l’intention de « quitter son club » ou de le céder. « Ça ne veut pas dire que je vais déserter les lieux, ça me laissera du temps pour m'organiser sur le reste », a-t-il précisé. Car selon le patron du SCO Angers, « il ne peut pas lâcher un bateau qui n'est pas arrivé à bon port ».

Pour rappel, le président Chabane est mis en examen suite à une plainte d’une salariée du SCO contre lui. Par la suite, trois autres accusations d'ex-employées du club de Maine-et-Loire sont venues alourdir les charges portées à son encontre. Propriétaire d'Angers SCO depuis novembre 2011, il détient près de 99% des actions.