RC Lens : Polémique, Jean-Louis Leca se paye Jean-Michel Aulas

Jean-Louis Leca, le gardien du RC Lens

Provoquant un tollé dans le microcosme du football français, les propos de Jean-Michel Aulas sur l'éventualité d'une année blanche ont également fait réagir Jean-Louis Leca, le gardien du RC Lens.

Leca sur Aulas : "Je pensais que c'était un grand président"

En course pour la montée en Ligue 1, la pandémie de coronavirus va-t-elle porter préjudice au RC Lens, actuellement deuxième de Ligue 2 derrière le FC Lorient, et remettre en cause son éventuel retour dans l'élite du football français ?

Alors que la priorité de la Ligue de Football Professionnel est de finir les Championnats afin de rétablir une situation pour le moins complexe, la proposition de Jean-Michel Aulas de décréter une année blanche en cas d'impossibilité d'aller au terme des 38 journées de la saison a provoqué l'indignation de l'ensemble des clubs professionnels, que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue 2.

Bien conscient qu'un tel scénario annihilerait tous les efforts effectués par son club depuis le mois de juillet, Jean-Louis Leca, le gardien du RC Lens, s'est opposé à cette idée et n'a pas hésité à dire au président de l'OL ce qu'il avait sur le coeur.

"Penser à son propre intérêt dans une situation comme ça, comment dire… Je pensais que c’était un grand président, mais l’estime que j’avais pour lui a beaucoup baissé. Moi, en ce moment, je ne suis pas en train de penser à la montée. Je suis en train de penser à comment cette saloperie va sortir du pays. C’est avec ce genre de déclaration que le foot business prend tout son sens. Pour son propre intérêt, on est prêt à chier sur les autres et on ne pense qu’à sa petite gueule. C’est le retour au Moyen Âge", a déclaré le portier artésien dans L'Equipe.

Revenu quelque peu sur ses propos depuis, Jean-Michel Aulas ne s'est pas fait un nouvel ami...


Par Nicolas
Publié le 18 mars 2020 à 13:40 | mis à jour le 18 mars 2020 à 13:40

Facebook
Twitter
email
Whatsapp