Ligue 1 : Coronavirus, Bernard Caïazzo tire la sonnette d'alarme

Bernard Caïazzo, président de l'ASSE et du syndicat première Ligue.

Bernard Caïazzo a tiré la sonnette d’alarme face à la situation catastrophique qui menace le football français. En même temps qu’il lance un appel à la mobilisation et à l’union sacrée, il prévient du pire.

Bernard Caïazzo lance un SOS pour sauver le football français

Bernard Caïazzo, le co-président de l’ASSE et du syndicat de clubs Première Ligue est inquiet pour l’avenir du football français. Si la crise du Covid-19 perdure et que le championnat reste en suspens, il redoute une crise financière dont les clubs ne se remettront pas de sitôt.

« Nous sommes dans une situation de guerre, pour reprendre le président de la République. Il faut sauver le football français. Je dirais même qu'il faut sauver le football européen. On est dans une situation sanitaire très grave. Il est de notre responsabilité de continuer d'avancer en réfléchissant à l'avenir », a alerté le dirigeant dans Le Parisien.

Bernard Caïazzo évalue les possibles pertes à un milliard d'euros

Au cas où la pandémie de Coronavirus ne permettrait pas la reprise des championnats, les clubs « pourraient vite se retrouver en situation de banqueroute ». « Il y aurait des conséquences désastreuses, avec des pertes financières estimées aujourd'hui à 500 M€ », a prévenu le président du conseil de surveillance de l’ASSE.

Et ce n’est pas tout ! Il y aurait « une deuxième vague de 400 M€ de manque à gagner à prévoir sur le mercato, car la France est un pays formateur, qui a besoin de vendre pour équilibrer ses comptes », d'après le dirigeant. « Au total, le football français pourrait se retrouver avec près d'un milliard d’euros de pertes. Il y a une énorme inquiétude », a alerté Bernard Caïazzo.


Par ALEXIS
Publié le 19 mars 2020 à 19:40 | mis à jour le 19 mars 2020 à 19:40

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs