OGC Nice : Crise du coronavirus, le club niçois suit la tendance

L'OGC Nice a décidé de placer son effectif professionnel au chômage partiel en raison du coronavirus

L'OGC Nice suit le mouvement. Après l'OL, Amiens SC ou encore l'OM, le club niçois a à son tour décidé de placer son effectif professionnel au chômage partiel en raison de la suspension du championnat liée au coronavirus.

OGC Nice : Les salariés placés au chômage partiel

Avec la progression du coronavirus et ses conséquences sur le plan économique, de nombreux clubs de Ligue 1 et Ligue 2 sont contraints de mettre en place l'activité partielle pour leur effectif professionnel. C’est notamment le cas de l’Olympique Lyonnais, l’OM, ou encore des Girondins de Bordeaux. Une pratique que l’OGC Nice a également adoptée.

L’Équipe révèle en effet que « le club azuréen a même été l'un des premiers à le faire, puisque la mesure est entrée en vigueur depuis mardi dernier, premier jour du confinement en France ». Le quotidien sportif explique d'ailleurs qu’un « courrier électronique en date du 17 mars », a été envoyé à l'ensemble des employés de l’OGC Nice concernant cette mesure.

En termes d'indemnisation, le dispositif de base prévoit que le versement par l'employeur est « au moins 70% » de la rémunération brute, soit environ 84% du net. L’État prendra ensuite à sa charge le reste du salaire, qu'il reverse à l'entreprise, jusqu'à un plafond de 4,5 fois le SMIC (soit environ 5 400 €).


Par Timothée
Publié le 23 mars 2020 à 15:10 | mis à jour le 23 mars 2020 à 15:10

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs