LOSC : Coronavirus, cette difficile décision des dirigeants

Le LOSC subit la crise du coronavirus

À l'instar de nombreux clubs de Ligue 1, le LOSC est obligé de s'adapter aux circonstances exceptionnelles du moment et a donc décidé mercredi soir de placer ses salariés au chômage partiel.

Le LOSC rejoint la majorité des clubs de L1

Les dirigeants du LOSC ont pris une décision difficile, mais vitale pour le club, au vu des répercussions économiques qu’a la crise de coronavirus sur leur institution. Cette décision permettra à Lille OSC de limiter ses lourdes responsabilités financières vis-à-vis de ses salariés.

Les dirigeants lillois, après avoir attendu et observé l'évolution de la situation, ont décidé, selon une information révélée par L'Equipe, de mettre l'ensemble du club au chômage partiel. Cette décision va permettre à celui-ci de survivre après cette terrible crise sanitaire.

Du personnel administratif aux joueurs, en passant par le staff technique, toutes les composantes de l'institution vont être logées à la même enseigne. À partir de ce jeudi, 70 % du salaire brut sera versé par le club et l'État prendra en charge une partie des 30 % restants.

Il faut noter que Lille est l'un des derniers clubs français à avoir pris cette mesure. Amiens avait ouvert le bal le 18 mars, avant d'être suivi par l'OGC Nice, les Girondins de Bordeaux, l'Olympique Lyonnais ou encore l'Olympique de Marseille.

Si des clubs comme le FC Nantes ou le Paris Saint-Germain n'ont pas encore pris cette décision, les prochaines journées devraient les y contraindre. Depuis le début de la crise et l’entrée en application des décisions de confinement de la population, les clubs de football ne gagnent plus d’argent. Les différents championnats sont à l’arrêt dans la quasi-totalité des pays d’Europe.


Par Nicolas
Publié le 26 mars 2020 à 07:25 | mis à jour le 26 mars 2020 à 09:34

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs