AS Monaco : Les regrets de Keita Baldé sur son passage à l'Inter

Keita Baldé, l'attaquant de l'AS Monaco

Jamais incontournable depuis son arrivée à l'AS Monaco en août 2017, Keita Baldé avait même été prêté à l'Inter Milan la saison dernière. Une expérience sur laquelle il a été amenée à revenir, celle-ci lui laissant d'ailleurs quelques regrets...

Keita Baldé a apprécié son passage à l'Inter Milan

Sous contrat jusqu'en 2022 avec l'AS Monaco, il est difficile de savoir si Keita Baldé sera cependant toujours monégasque la saison prochaine. Loin de connaître un parcours sans embûche depuis son arrivée sur le Rocher il y a bientôt trois ans, le Sénégalais est dans une situation sportive inconfortable.

Même s'il dit apprécier sa vie en Principauté et se sentir bien dans son club, le joueur formé au FC Barcelone n'arrive pas à exprimer ses qualités de façon régulière. Après un bon passage au début de l'année 2020, il a retrouvé depuis début février ce statut de joueur de complément dont il n'arrive pas à se débarrasser et qui l'avait conduit à être prêté à l'Inter Milan en 2018-2019.

Révélé en Italie sous les couleurs de la Lazio Rome, Keita Baldé, qui n'avait pas franchement réussi son passage en Lombardie - 24 apparitions pour 5 buts et 2 passes décisives en Serie A - est revenu sur son expérience milanaise, lâchant même une confidence très intéressante.

"J'étais désolé que mon aventure chez les Nerazzurri se soit terminée après une année. J'y étais allé en espérant rester plus longtemps. Peut-être qu'à l'avenir ...", a déclaré l'international sénégalais (24 sélections, 4 buts) au journaliste italien Gianluca Di Marzio.

"Peut-être qu'à l'avenir je pourrais retourner en Italie"

Déçu donc de ne pas être resté plus longtemps à l'Inter Milan, Keita Baldé n'exclut pas un retour en Italie prochainement, ce qu'il a confirmé dans cette même interview.

"J'ai grandi en Italie, j'ai passé de nombreuses années à la Lazio et une année intense à l'Inter. Peut-être qu'à l'avenir je pourrais y retourner. Il y a toujours eu des offres venant d'Italie, mais si elles n'ont pas abouti, c'est parce que ça devait se passer comme ça. On verra dans quelques années comment ça se passera."

Baldé a conclu son intervention en affirmant que Romelu Lukaku était un exemple parfait d'intégration à la Serie A et à la langue italienne. De quoi l'inspirer lors des prochains mois ou prochaines années ?


Par Nicolas
Publié le 26 mars 2020 à 09:45 | mis à jour le 26 mars 2020 à 09:45

Facebook
Twitter
email
Whatsapp