Juventus : Covid-19, Cristiano Ronaldo mis au coeur d'un scandale

Cristiano Ronaldo, buteur de la Juventus

La Juventus a autorisé Cristiano Ronaldo à se rendre au chevet de sa mère malade au Portugal, au début de l’épidémie de coronavirus. Cobolli Gigli, ancien président de la Vieille Dame, déplore cela.

Juventus : le départ de Cristiano Ronaldo vu comme la porte ouverte

Cobolli Gigli n'est pas d’accord avec la Juventus pour l’autorisation accordée à Cristiano Ronaldo afin de se rendre au Portugal. Les Bianconerri devaient tous rester confinés dans leur hôtel après le test positif de Daniele Rugani au Covid-19.

Selon l’ex-président de la Vieille Dame, le club n’a pas été assez ferme sur la mise en quarantaine de l’équipe turinoise. Ce qui a permis à d’autres joueurs comme Gonzalo Higuain, Miralem Pjanic ou encore Douglas Costa de fuir le confinement en Italie. « Après le départ de Cristiano Ronaldo, la situation s’est détériorée », a souligné Cobolli Gigli sur Radio Punto Nuovo.

Ronaldo a-t-il pris la maladie de sa mère comme prétexte ?

« La situation s’est compliquée avec Ronaldo, qui a été le premier à partir, en prétextant vouloir rester auprès de sa maman, alors qu’il se montre en train de bronzer au bord d’une méga piscine », a critiqué l’ex-dirigeant de la Juventus (2006-2009). « Ce n’est pas quelque chose qui aurait dû arriver, ils auraient dû rester en quarantaine à l’hôtel de la Juve », a regretté Cobolli Gigli.

Paulo Dybala et Blaise Matuidi ont été contrôlés positifs au Covid-19, au sein de l'équipe de la Juventus, après Rugani.


Par ALEXIS
Publié le 26 mars 2020 à 18:55 | mis à jour le 26 mars 2020 à 18:55

Facebook
Twitter
email
Whatsapp