FC Sion : Alexandre Song explique les dessous de son licenciement

Alexandre Song a été licencié par le FC Sion

Limogé il y a une dizaine de jours par son club suisse du FC Sion pour avoir refusé de baisser son salaire, Alexandre Song s'est exprimé dans l'After Foot et ainsi pu donner sa version des faits.

Alexandre Song : "Tout l'effectif a dit non"

L'affaire fait grand bruit en Suisse depuis une dizaine de jours. Refusant d'être placés en chômage partiel par leur club du FC Sion, neuf joueurs de la formation helvète - Pajtim Kasami, Alexandre Song, Ermir Lenjani, Xavier Kouassi, Seydou Doumbia, Mickaël Facchinetti, Christian Zock, Birama Ndoye et Johan Djourou - ont été licenciés sur le champ par leur président Christian Constantin.

Désireux de sauver son club de la faillite en cette période très compliquée pour les entreprises du monde entier en raison de la pandémie de coronavirus, le patron du FC Sion, actuellement huitième sur dix du Championnat de Suisse, avait donc décidé de prendre des mesures drastiques et soudaines vis-à-vis de ses employés. Ce que n'ont pas accepté les principales victimes de cette affaire, en l'occurrence les joueurs congédiés sans ménagement.

Faisant partie de la rébellion contre Constantin, Alexandre Song a évoqué cette affaire sur RMC Sport, revenant tout d'abord sur les faits en eux-mêmes.

"On a reçu un message WhatsApp vers 16 heures dans lequel on nous disait qu'on nous baissait les salaires et qu'on nous payait 12 000, un truc comme ça... Et on devait renvoyer le papier signé le lendemain avant midi. On a reçu ce document sans aucune explication, donc logiquement on ne pouvait pas le signer. Même le capitaine (Xavier Kouassi, ndlr) n'était pas au courant. Tout l'effectif a renvoyé le document en disant non à cette baisse de salaire", a expliqué le joueur formé au SC Bastia.

"On va défendre nos droits"

Pointant donc "l'absence d'échange et de discussion" avec sa direction et révélant que seuls les joueurs en fin de contrat et le capitaine avaient été licenciés suite à ce refus collectif, Alexandre Song va maintenant poursuivre son club en justice.

"Mon avocat va s'occuper de cette histoire. C'est quelque chose qui est déjà parti à la FIFA et on va défendre nos droits. Je suis en position de me défendre, je n'ai fait aucune faute professionnelle. Ce qui se passe aujourd'hui (la crise sanitaire, ndlr) dépasse le cadre du football, mais tous les clubs doivent avoir des discussions avec les joueurs pour essayer de trouver la meilleure solution possible", conclut le joueur de 32 ans.

Pour rappel, Alexandre Song était un joueur du FC Sion depuis août 2018.


Par Nicolas
Publié le 29 mars 2020 à 10:09 | mis à jour le 29 mars 2020 à 10:09

Facebook
Twitter
email
Whatsapp