OM, OL : Pape Diouf, Jean-Michel Aulas maudit le coronavirus

Pape Diouf, ancien président de l'OM (2005-2009)

Le décès brutal de Pape Diouf du Covid-19 laisse un gros regret à Jean-Michel Aulas, même si le défunt président de l’OM et le patron de l’OL étaient souvent opposés.

Disparition de Pape Diouf : Aulas consterné !

Jean-Michel Aulas a exprimé sa grande tristesse face au décès de Pape Diouf à cause du coronavirus. Le dirigeant de l’OL rage contre la pandémie qui a emporté l’ancien président de l’OM, à Dakar au Sénégal. « Ce coronavirus est une saloperie. On se rend compte qu’il y a une responsabilité des hommes sur la vie. C’est très triste de voir partir quelqu’un comme Pape Diouf », a réagi le président de l’Olympique Lyonnais.

« C’était vraiment quelqu’un de très bien. Je n’ose pas dire que je l’aimais beaucoup, mais c’est vrai. Je perds quelqu’un que j’appréciais beaucoup, qui était devenu presque un ami. On s’est téléphoné à plusieurs reprises, on s’envoyait des messages. C’est d’une tristesse absolue », a confié le président de l’Olympique Lyonnais, à La Provence.

Aulas profondément abattu par le décès de Pape Diouf

Jean-Michel Aulas est en effet consterné suite à la disparition de son « ami ». Il rend hommage à l’ancien dirigeant de l’Olympique de Marseille. « C’est une immense tristesse. Pape Diouf était le président d’un club opposant, il y avait de la rivalité, mais c’était un président respectable, parce que c’était un mec bien. C’était quelqu’un qui s’engageait à 100 % pour son club, avec l’expérience du football. Il était respecté, car il était respectable pour tout ce qu’il a fait », a-t-il regretté.


Par ALEXIS
Publié le 01 avril 2020 à 13:39 | mis à jour le 01 avril 2020 à 13:39

Facebook
Twitter
email
Whatsapp