ASSE : Les solutions de Caïazzo au gros souci du football français

Bernard Caïazzo, président de l'ASSE

Bernard Caïazzo, le président de l’ASSE cherche des solutions pour sauver le football français. Face à la crise inattendue de coronavirus, il estime qu’il faut repenser le fonctionnement du football.

ASSE : La proposition de Caïazzo contre le foot business

Le co-propriétaire de l’ASSE multiplie les interventions et les propositions depuis que le football est durement éprouvé par la pandémie de Covid-19. Dans une interview dans Le Monde, Bernard Caïazzo s’est insurgé contre le football business. C’est-à-dire les transferts à des dizaines de millions d’euros et les salaires colossaux des joueurs.

« Cette course à l’argent, aux records de salaires, de budgets est ridicule », a-t-il indiqué. Et il déplore par exemple « qu’on achète un joueur moyen 60 M€, avec un agent qui touche 6 M€ ». « C’est aberrant ! Ce business est de trop. Trop de visions purement capitalistiques, de profits, de plus-values », a condamné le dirigeant de l’ASSE.

Pour tenter de résoudre le souci des salaires énormes des footballeurs, il propose « un plafond salarial, dont on pourrait exclure trois ou quatre joueurs ».

Le président de l’ASSE pointe le fonctionnement de la LFP

Bernard Caïazzo a également touché du doigt le problème du foot français. « Si l’on ne fonctionne pas comme une armée dans laquelle on met les gros bataillons devant, on ne gagnera pas », a-t-il prévenu. Dès lors, il propose que les dirigeants de club, grâce à « leur expérience plus grande, décident de la stratégie », à la place du bureau de la LFP. « Les payeurs sont les clubs. Et le payeur doit être le décideur », a expliqué le responsable de l’ASSE.


Par ALEXIS
Publié le 10 avril 2020 à 10:39 | mis à jour le 10 avril 2020 à 10:39

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs