Coronavirus : Confinement, la FIFPro émet une grosse inquiétude

La FIFPro s'inquiète de la santé mentale des joueurs

Pour la FIFPro, le confinement pourrait ne pas être sans être conséquence pour les joueurs. Ceux-ci sont contraints de s’entretenir depuis leurs domiciles à cause de l’arrêt des compétitions.

La FIFPro s’inquiète de la santé des joueurs après le confinement

Comme le reste de la population, les footballeurs doivent rester chez eux à cause du coronavirus qui sévit. Pour la FIFPro, cette situation ne sera pas sans conséquence, notamment à la reprise des compétitions. La fédération internationale des associations de footballeurs professionnels estime en effet que la santé mentale des joueurs va en pâtir.

La FIFPro a fait part de cette crainte jeudi. S’appuyant sur des études, le syndicat assure que les footballeurs professionnels sont des sujets vulnérables. Les joueurs étrangers sont davantage exposés aux troubles psychologiques selon la fédération.

« Ils sont dans un pays étranger, loin de leur famille, habitués à une grande frénésie et en ce moment sont confrontés à la solitude (…) C'est très difficile à gérer. Et dans de nombreux cas, cela peut entraîner de gros problèmes », explique la FIFPro citée par L’Equipe. On comprend mieux pourquoi certains professionnels ont choisi de rentrer dans leurs pays en cette période.

Pour les occuper, leurs clubs les suivent au quotidien. C’est notamment le cas du PSG. Le Paris-Saint Germain a envoyé un programme d’entraînement spécifique à ses joueurs. En Angleterre, Tottenham a récemment expérimenté des entraînements en ligne. En Allemagne, bon nombre de clubs dont le Bayern, Leipzig, Dortmund ou encore Wolfsbourg ont repris les entraînements, tout en appliquant des mesures spéciales.


Par Ange A.
Publié le 10 avril 2020 à 11:54 | mis à jour le 10 avril 2020 à 12:36

Facebook
Twitter
email
Whatsapp