Ligue 1 annulée, porte ouverte à une guerre d'intérêts ?

Ligue 1 : les clubs pourraient se livrer à une guerre d’intérêts

Ce mardi, lors de son exposé sur le plan de déconfinement, le Premier Ministre Édouard Philippe a annoncé la fin de la saison en Ligue 1 etLigue 2. Selon Daniel Riolo, cette décision pourrait entraîner un véritable conflit d’intérêts entre les différents clubs.

Ligue 1 : Riolo redoute une guerre entre clubs

Le gouvernement a décidé qu’aucune manifestion sportive ne sera autorisée avant septembre. Pour la Ligue 1, cela signifie la fin précoce de la saison. Une fin qui ne devrait pas faire l'affaire des présidents de clubs professionnels qui militaient en faveur d'une reprise du championnat.

Pour Daniel Riolo, il faut désormais réfléchir aux conséquences que pourrait avoir la décision du gouvernement sur les clubs. Le journaliste de RMC Sport s'est demandé : « Si c’est figé, le classement est entériné en l’état ? Qui on envoie en Coupe d’Europe ? Qui descend ? Qui monte ? »

Daniel Riolo est convaincu que les décisions qui vont être prises pour la fin de la saison vont forcément provoquer des conflits d’intérêts entre présidents de clubs de Ligue 1 ou de Ligue 2. « Les décisions prises seront susceptibles de recours. La guerre des présidents, la petite politique, les alliances et les mesquineries, tout ça va ressembler à une belle superproduction. Un bon film ou une série au choix », a-t-il prevenu.





Par JOËL
Publié le 28 avril 2020 à 23:00 | mis à jour le 28 avril 2020 à 23:00

Facebook
Twitter
email
Whatsapp