AC Ajaccio : Promotion, Alain Orsoni exprime un gros doute

L'AC Ajaccio suspendue aux lèvres de la LFP Publié par Ange A. le 29 avril 2020 à 17:19

Jeudi, le conseil d’administration de la LFP doit trancher sur le système de montées et descentes. Bien que 3e de Ligue 2, l’AC Ajaccio n’est pas optimiste. Ancien président du club corse, Alain Orsoni suspecte l’influence d’Edouard Philippe.

L’AC Ajaccio lésé par la LFP ?

Troisième de Ligue 2, l’AC Ajaccio peut espérer une montée en Ligue 1. Malgré cette position, ce n’est pas l’enthousiasme du côté du club corse. Propriétaire de l’ACA, Alain Orsoni estime que son club pourrait être maintenu en Ligue 2. L’ancien président ajaccien (2008-2015) craint en effet que les barrages pour la montée soient annulés.

Alain Orsoni estime que, contrairement au Havre, l’AC Ajaccio n’aura pas les faveurs de la LFP. Pour lui, si Le Havre avait été barragiste, il n’y aurait pas eu de doute quant à la tenue des barrages. L’ancien président ajaccien estime que son rival de Ligue 2 aurait bénéficié de l’influence du premier ministre Edouard Philippe qui a été maire du Havre (2010-2017) avant son entrée à Matignon.

Mince espoir de montée pour Orsoni

« La messe est dite, le Havrais (Edouard Philippe, ndlr) a tranché. Qui monte ? Qui descend ? Il y a moult options, ce qui est certain c'est que les deux premiers montent. Normal ! Quid des barragistes, puisque visiblement il n'y aura pas de barrages. Si Le Havre était à notre place il aurait une chance. Ajaccio, bon on peut toujours rêver », a-t-il posté sur sa page Facebook.

Après la décision du gouvernement, la LFP doit se réunir jeudi. La Ligue devra notamment trancher sur le classement général, les qualifications en Europe et le système de montées/relégations.

Afficher les commentaires