Joe Anderson, le maire de Liverpool, s’est opposé à la reprise de la Premier League. Liverpool, prochain vainqueur du championnat anglais, n’a pas tardé à lui répondre.

Liverpool veut remporter le titre à la loyale

Contrairement à la France ou les Pays-Bas, les dirigeants du football anglais sont majoritairement pour la reprise des compétitions. D’ailleurs quelques clubs ont déjà repris les entraînements individuels. Les dirigeants doivent se réunir ce vendredi pour afficher une décision d’arrêter ou de reprendre le championnat stoppé par la crise sanitaire du COVID-19. C’est en attendant cette réunion décisive pour l’avenir de la saison 2019-2020 que Joe Anderson, le maire de Liverpool a fait une sortie remarquée.

Selon le maire, la santé et la sécurité étant les deux éléments les plus importants à préserver chez la population, la meilleure chose à faire est de renoncer à la reprise de la saison. Pour lui, la saison doit être déclarée terminée et le titre remis à Liverpool en tant que champion, parce que plus méritant. D’après lui, « Même si c'était à huis clos, il y aurait plusieurs milliers de personnes qui se présenteraient à l'extérieur d'Anfield » les jours de matches, ce qui serait contraire aux règles établies de distanciation sociale pour rompre la chaine de contamination au COVID-19.

Cette sortie du maire de la ville ne plait pas aux dirigeants de Liverpool FC. Ils ont répondu à la déclaration du maire en déclarant, via un communiqué, que la situation présentée par Joe Anderson n’était pas aussi réelle qu’il croit. Pour le club il y a « un manque de preuves pour étayer ces affirmations ».

« Ces dernières semaines, nous nous sommes engagés avec des groupes de supporters qui nous ont assuré de leur détermination à respecter les mesures de distanciation sociale », a ajouté le club. « Dans l'éventualité d'une reprise du football annoncée, nous continuerions à travailler avec eux et d'autres parties prenantes conformément à notre volonté collective d'atteindre cet objectif crucial. »

Mark Roberts, le responsable national de la police du football, a déclaré mercredi que la police voulait pouvoir annuler la saison si les supporters ne respectaient pas les règles de distanciation sociale une fois les matches revenus.