Brescia : Le président tire à boulets rouges sur Balotelli

Massimo Cellino estime que Mario Balotelli est mal élevé Publié le 06 mai 2020 à 14:53

Ce n’est pas le parfait amour entre Mario Balotelli et Massimo Cellino, président de Brescia. Après ses propos racistes de novembre dernier, le dirigeant italien s’est encore attaqué à l’ancien buteur marseillais.

Mario Balotelli, un flop de Brescia ?

Massimo Cellino était présent mardi dans l’émission "Teletutto". L’occasion pour le président de Brescia de s’attaquer une fois de plus à Mario Balotelli, dont il dénonce le comportement sur le terrain et en dehors. « Je le voulais. Nous attendions quelque chose de plus de sa part mais qui n'est malheureusement pas venu. Mario se met en avant pour des raisons autres que le football comme le chat et Twitter et ce n'est pas une bonne chose pour moi. Dans certaines attitudes hors du terrain, il s'est révélé trop superficiel, un enfant », a regretté le patron de l’écurie de Serie A.

Mario Balotelli, « un enfant mal éduqué » ?

S’il admet que l’encadrement technique de Brescia n’a pas su tirer le meilleur du joueur de 29 ans, Massimo Cellino estime en revanche que l’ex-Niçois est mal élevé. « Cependant, ce serait réducteur de penser que nous serons relégués en Serie B à cause de lui. Il n'a pas été bien géré : si un enfant est mal éduqué, c'est toujours la faute des parents », a ajouté le dirigeant du club italien.

Mario Balotelli est sous contrat jusqu’en juin 2022 avec Brescia, 20e et dernier de Serie A avant l’interruption de la saison.

Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp