OM, OL : Ligue 1, le tacle subtil de Valère Germain à Aulas

Valère Germain dénonce des présidents de Ligue 1 Publié le 10 mai 2020 à 20:18

Vice-champion de France avec l’OM, Valère Germain savoure. Seulement, il fustige l’attitude de certains dirigeants qui ne cessent de maugréer après la décision de la LFP de mettre fin au championnat.

Valère Germain dénonce la volubilité d’Aulas

Jean-Michel Aulas peste quasi-quotidiennement contre la décision de la LFP de mettre fin à la Ligue 1. A hue et à dia, le président lyonnais dénonce une décision « inique » et « prématurée ». Cette attitude du président de l’OL répugne Valère Germain.

Au micro du Parisien, l’attaquant de l’OM déplore les multiples sorties des dirigeants comme celui de l’OL. « La décision de stopper les compétitions a été actée. Elle a été dure à prendre. Il faut l'accepter (…) Quand j'entends certains présidents parler tous les jours dans les médias et faire du buzz, c'est un peu dommage. Ça ne renvoie pas une image très positive du football. Je ne citerai pas de nom. Chacun se reconnaîtra », a lâché Valère Germain.

Aulas en guerre contre la LFP

Courroucé par le verdict de la LFP, Jean-Michel Aulas a déposé des recours devant la justice. Le président de l’OL plaide pour une reprise du championnat. Le dirigeant rhodanien a toujours clamé que rien n’imposait aux autorités de prendre une décision à l’heure actuelle. Dans ses requêtes, le patron des Gones dénonce également des iniquités dans le classement final élaboré par la Ligue.

Comme Jean-Michel Aulas, Bernard Joannin n’est pas satisfait du verdict de la LFP, il a saisi la justice pour dénoncer la relégation « injuste » d'Amiens SC. Mais à la différence du président de l’OL, le dirigeant picard ne multiplie pas les sorties dans les médias.

Par Ange A.