OL : Grosse pique de Jean-Michel Aulas au président de l’ OM

OL : Jean-Michel Aulas et l' OM, une si longue histoire Publié le 12 mai 2020 à 14:33

Le président l’ OL, Jean-Michel Aulas, critiqué par ses homologues dirigeants de clubs de football français, a adressé une pique à son homologue de l’ OM Jacques-Henri Eyraud.

Pourquoi Aulas demande-t-il à Eyraud de s'occuper de son vestiaire ?

Jean-Michel Aulas s’entend difficilement avec les présidents de l’ OM. Le patron de l’ Olympique Lyonnais s’entend encore moins bien avec Jacques-Henri Eyraud avec qui ils s’échangent régulièrement des fléchettes. L’épisode de l’arrêt prématuré de la Ligue 1 ne va pas arranger leur relation puisque plus aucune semaine ne passe sans qu’une phrase choc ne soit prononcée par un des deux dirigeants olympiens.

Selon L’Equipe, la position dérangeante de Jean-Michel Aulas sur la fin de la Ligue 1 prononcée par la LFP n’a pas grossi les rangs de ses amis au sein du collectif de dirigeants de club de football. Cette source indique que des responsables de clubs souhaitent l’éviction du patron de l’ Olympique Lyonnais de la tête du Collège de L1. Son homologue de l’OM aurait même prononcé le mot « impeachment », en référence à la procédure de destitution utilisée contre le président des États-Unis en cas de forfaiture.

Jean-Michel Aulas a rapidement répliqué au président marseillais en demandant « qu’il s’occupe de son vestiaire ! » À ce propos, l’Équipe annonçait que le président Jacques-Henri Eyraud n’était pas le bienvenu dans le vestiaire de son équipe depuis sa décision de suspendre les primes de victoire. Le refus des joueurs de le voir dans leur vestiaire aurait amené JH Eyraud à manquer quelques déplacements de l’ Olympique de Marseille cette saison.

Jean-Michel Aulas a aussi tenu à clarifier sa position sur le souhait d’ Amiens de passer la Ligue 1 de 20 à 22 matchs. S’il partage la position de ce club sur l’arrêt du championnat, il n’est pas pour l’autre point sur le nombre des équipes en L1. « Pour clarifier ce que dit Laurent Nicollin, je soutiens Amiens contre l’arrêt prématuré de la L1, je ne suis pas favorable à une L1 à 22 », a-t-il clarifié dans son tweet.

Par Gary SLM