Il y a 20 ans, l’ OM frôlait la relégation, Dalmat accuse

OM : Stéphane Dalmat révèle que Bernard Casoni était considéré comme un traître par les joueurs Publié le 13 mai 2020 à 16:58

Le 13 mai 2000, l’ OM ne devait absolument pas perdre le match de la dernière journée du championnat à Sedan, seul moyen pour le club d'éviter la Ligue 2. Selon Stéphane Dalmat, il y avait pourtant à l’Olympique de Marseille un traitre qui semblait souhaiter cette relégation.

OM : Stéphane Dalmat charge l’entraîneur Bernard Casoni

L’ OM s’était déplacé sur la pelouse de Sedan pour la dernière journée de la saison 1999-2000. Alors que l’Olympique de Marseille (13e) pouvait se croire à l’abri d’une relégation, la catastrophe a failli se produire. Lors de cette dernière journée, le FC Nantes (14e), le Stade Rennais (15e) et le premier relégable AS Nancy (16e) avaient remporté leur match. L’ OM devait donc éviter la défaite faute de quoi il se retrouverait en Ligue 2. A la 89e minute, Sedan était revenu au score (2-2). Selon Stéphane Dalmat, la catastrophe aurait pu arriver pour le club olympien parce que l’entraîneur Bernard Casoni était considéré comme un traître par les joueurs pour avoir accepté de remplacer Rolland Courbis sur le banc.

« Sur le papier, on avait une équipe pour gagner le titre. Mais la mayonnaise n'a pas pris... J'étais en partie venu pour Courbis. J'en voulais un peu à Casoni d'avoir pris sa place. Quand on a appris que ce serait lui, on l'a pris pour un traître. Je pense qu'il lui a savonné la planche. Son discours n'est pas passé avec moi », a expliqué l’ancien milieu de terrain marseillais pour So Foot.

Sedan et l’OM ont fait match nul (2-2).

Par JOËL