Girondins de Bordeaux : Christophe Dugarry est scandalisé

Christophe Dugarry s'indigne des révélations sur les Girondins de Bordeaux Publié par Hugo le 14 mai 2020 à 08:27

Si les récentes révélations sur les pratiques très controversées des Girondins de Bordeaux sont alarmantes, leurs supporters sont dépités. C’est le cas de Christophe Dugarry, qui est indigné en apprenant ces nouvelles.

Les mots forts de Christophe Dugarry

Ces derniers jours, plusieurs éléments alarmants sur la situation des Girondins de Bordeaux ont été révélés sur RMC Sport. Entre l’affaire Raquel Herraiz Del Moral, le transfert douteux de Thibault Klidjé qui pourrait valoir une interdiction de recrutement de 2 ans aux Girondins ou encore l’énorme déficit du club après la vente de joueurs comme Jules Koundé (25 millions d’euros à Séville) ou encore Aurélien Tchouaméni (18 millions d’euros à Monaco). Dans Team Duga, Christophe Dugarry, grand supporter du club au scapulaire dont il a porté le maillot entre 2000 et 2002, s’est emporté au sujet de l’organigramme Girondins, et ne comprend pas comment certains éléments peuvent encore être présents au club :

« Que GACP soit viré parce qu'il y a eu des choses inadmissibles, pourquoi pas. Mais comment peux-tu virer GACP et garder Marcia, Sousa, Cissé... Il y a encore un bout de ver dans la pomme »

Christophe Dugarry en a également profité pour glisser un mot sur Paulo Sousa. D’après les dernières révélations, l’entraîneur portugais aurait eu dans son contrat une clause pour encaisser un pourcentage lors de la vente des joueurs girondins, une situation qui ne plait pas vraiment à l’ancien attaquant des bleus :

« Comment est-ce possible qu'un entraîneur touche de l'argent sur la vente de ses propres joueurs ? Tous les entraîneurs au monde se battent pour conserver leurs joueurs, travailler sur la durée. Là, tu as un entraîneur qui touche des commissions sur la revente des joueurs. Ça veut dire que les joueurs titulaires aux Girondins de Bordeaux méritent de jouer parce qu'ils sont bons, ou parce qu'ils rapportent financièrement le plus possible à leur entraîneur ? »

Le champion du monde 1998 terminera même avec une petite attaque aux président des marines et blancs, Frédéric Longuépée :

« Longuépée, soit il n'est pas au courant et ça veut dire qu'il est incompétent, soit il est au courant et il est complice. »

Afficher les commentaires