Vente de l’ OM, limogeage de Zubizarreta et départ de Villas-Boas

OM : Andre VILLAS-BOAS et Maxime LOPEZ Publié le 15 mai 2020 à 10:36

Entre la vente de l' OM, le limogeage d' Andoni Zubizarreta et la menace d' André Villas-Boas de quitter le club, l' Olympique de Marseille renoue avec ses crises internes que rien ne présageait surtout après sa belle saison 2020.

Seul le rachat par Al-Walid ben Talal peut sauver l' OM

L’ OM, unique club de France à avoir glané une Ligue des Champions, est-il devenu un club maudit ? Son fonctionnement de cette dernière décennie interroge. Derrière chaque éclaircie se cache toujours un plus gros orage. Quand l' OM se rapproche d'une image de club assaini, des convulsions profondes venant de ses entrailles remettent en cause tout le cheminant réalisé. La fin de la saison 2020 qui l'a vu retrouver la Ligue des Champions n'a rien changé à la donne.

Franck McCourt a débarqué tout rêveur à la tête de l’ Olympique de Marseille avec son "Champions Project". Mais il s’est vite retrouvé en situation permanente de devoir injecter de l’argent dans les finances du club pour équilibrer ses comptes. L’homme d’affaires Bostonien n’aura donc pas le temps de lancer véritablement le club au plus haut niveau européen ou même d'en faire une alternative crédible au PSG pour le titre de leader de la Ligue 1 Conforama. Cette situation sans vue sur l’avenir l’a amené à envisager la vente de l’OM. Et malgré les démentis de son président Jacques-Henri Eyraud, tout semble indiquer que le club est bel et bien sur le marché.

Andoni Zubizarreta sort forcément par la grande porte

Alors que le petit monde phocéen est concentré sur l’issue de cette vente de l’OM, un communiqué publié le 14 mai sur les médias du club annonce le limogeage d’Andoni Zubizarreta. Le directeur sportif marseillais a fait ses adieux dans le même papier avant de dégager le plancher. Et même s’il n’avait pas brillé dans son rôle de directeur sportif de l’Olympique de Marseille, l’espagnol est difficilement blâmable pour la simple raison qu’il n’y a aucune clarté sur les moyens véritablement mis à sa disposition pour mener à bien sa mission. On sait en revanche qu’il a fait venir sur le banc de l’ OM un technicien de renom, André Villas-Boas, auteur d'une très bonne saison. L'Olympique de Marseille termine 2e derrière le PSG.

La qualification directe de l’ OM à la prochaine Ligue des Champions est donc à mettre à l'actif de Zubizzareta. L’ancien portier puis directeur sportif du FC Barcelone s’en va et cette décision n’est pas sans conséquence. Alors même que Andoni Zubizarreta n’a pas terminé de faire ses valises, RMC Sport, annonce le même soir que le départ de André Villas-Boas est en cours. Selon le média sportif, l’ancien coach de Chelsea et Tottenham qui a toujours lié son avenir à celui de Zubizarreta, aurait notifié son désir de quitter le club à Jacques-Henri Eyraud, le président olympien.

Que restera-t-il de l' Olympique de Marseille en cas de départ d'André Villas-Boas ?

Entre la vente de l’OM, le limogeage de Andoni Zubizarreta et le départ à venir d' André Villas-Boas, personne ne sait dans quel état le club phocéen va entamer la saison prochaine. Si certains joueurs étaient contre un transfert au prochain mercato, il faut noter qu’un départ acté du coach va de facto entrainer le leur. Et l'Olympique de Marseille ayant besoin d’argent, ils ne devraient pas être retenus. La vente de l'OM au saoudien Al-Walid ben Talal serait donc une excellente nouvelle, même si les dernières informations ne permettent pas d'y croire.

À propos de la vente de l’OM, selon le magazine Challenges, Al-Walid ben Talal aurait transmis une offre à Franck McCourt, mais que ce dernier l'aurait refusé. L’américain refuse-t-il de vendre le club ou peut-être le montant de l’offre du milliardaire saoudien est-il insuffisant ? Une chose est sûre, l’Olympique de Marseille ne s’engage pas dans une saison 2021 avec sérénité.

Par Gary SLM