ASSE : Comme l’ OM, l’ As Saint-Etienne plait aux Saoudiens

Vente de l' ASSE, des saoudiens intéressés Publié le 15 mai 2020 à 21:11

La vente de l’OM fait l’actualité française, surtout avec l’intérêt du prince saoudien Al-Walid ben Talal. L’ ASSE pourrait elle aussi passer sous pavillon saoudien si l'intérêt de Public Investment Fund venait à se vérifier.

OM : Jacques-Henri Eyraud évoque la vente de l'OM

Outre le limogeage d’Andoni Zubizarreta, l’actualité dans la cité phocéenne est alimentée par la possible vente de l’OM. L’homme d’affaires saoudien Al-Walid ben Talal se serait positionné pour reprendre le club. Et d’après TWM, celui-ci a fait une offre de 250M€ pour le rachat de la formation marseillaise. Sauf que pour Jacques-Henri Eyraud, qui avait déjà taxé l’information de fake new, cette information du média italien n’est qu’une invention de plus.

Dans l'émission "Rothen régale" sur RMC Sport, Jacques-Henri Eyraud a de nouveau déclaré : « Je le dis avec grand plaisir à votre antenne ce soir, c'est n'importe quoi ce sont des fake news. (...) Le club n'est pas à vendre».

L' ASSE ciblée par le fonds de pension Saoudien Public Investment Fund

En attendant de démêler le vrai du faux, une autre rumeur d’un possible rachat d’un autre club français, l’ASSE cette fois, vient d’émerger. Selon 90MIN, qui cite des sources britanniques, l’actuel courtisant de Newcastle United, le fonds de pension Saoudien Public Investment Fund serait aussi intéressé par l’ ASSE. Ces derniers pourraient finaliser le rachat des Magpies d’ici la fin de ce mois et envisageraient de s’implanter dans le foot français avec des vues sur l’ AS Saint-Étienne.

L’ ASSE a déjà été mise en vente, mais est finalement restée aux mains de ses actuels dirigeants faute de repreneur crédible. En cas de vente de l' ASSE aux Saoudiens, le PSG, l’OM et l’OL pourraient avoir de sérieuses craintes sur l'issue des saisons en Ligue 1 les années suivantes.

Et l’écurie du Forez ne sera pas non plus le terminus de Public Investment Fund. Ce fonds d’investissement aurait aussi des ambitions pour l'AS Roma (Italie), Hanovre et le Dynamo Dresden (Allemangne).

Par Gary SLM