Bundesliga : Les enseignements de la 26e journée

Victoire écrasante du Borussia Dortmund, Leipzig qui voit ses espoirs de titre s'envoler... Les enseignements de la 26e journée de Bundesliga

Ce week-end, la Bundesliga était le premier grand championnat à reprendre après deux mois d'arrêts. Sportivement, quels enseignements en tirer ?

Bundesliga, le Top 5 bien distinct

Les performances des équipes du Top 5 de Bundesliga ont permis de creuser encore plus l'écart entre ces équipes de tête et le reste. Avec sa victoire sur la pelouse de l'Union Berlin (2-0), le Bayern Munich a conservé une avance de 4 points alors momentanément réduite par le Borussia Dortmund, net vainqueur du derby de la Ruhr face à Schalke (4-0). Le RasenBallsport Leipzig perd lui une partie de ses espoirs de titre ainsi que sa 3e place au profit du Borussia Mönchengladbach après son décevant match nul contre Fribourg (1-1). Les joueurs de Julian Nagelsmann ont même encaissé un but à la 93e, finalement refusé par la VAR. En embuscade, arrive Leverkusen, 5e, large vainqueur du Werder Brême. 6e à 11 points du Bayer, Wolfsbourg tient provisoirement son ticket pour la Ligue Europa.

Une zone rouge qui se dessine

Le match de la peur qui opposait le Fortuna Düsseldorf (barragiste) à Paderborn (dernier) n'a pas vu de vainqueur après un match nul sans but. Paderborn reste donc à 6 points du barragiste, son adversaire du week-end. La défaite du Werder le fait glisser à 5 points du Fortuna. Mayence et Augsbourg profitent du surplace de leurs concurrents au maintien pour marquer un écart de 4 points avec le barragiste.

Top et flop

TOP Julian Brandt : En un mot, brillant. Julian Brandt a délivré une copie quasi parfaite. Toujours juste dans ses choix et disponible entre les lignes adverses, il a éclairé le match par sa vision du jeu, décisif sur les 4 buts. Une subtile déviation dans la course de Thorgan Hazard sur le premier, une passe en profondeur précise pour Raphaël Guerreiro sur le deuxième, un décalage idoine pour Hazard sur le troisième, et un renversement de jeu à l'origine du quatrième, Julian Brandt s'est montré décisif.

FLOP La charnière Hinteregger - Abraham : On aurait pu citer le match compliqué de Kevin Vogt avec le Werder, ou encore la prestation décevante de Markus Schubert dans les buts de Schalke 04. Mais la charnière de Francfort composée de Hinteregger et Abraham a été rapidement noyée par le Borussia Mönchengladbach et dépassée tout au long du match. Il a fallu 37 secondes à Alassane Pléa pour ouvrir le score, tandis que Marcus Thuram doublait la mise 6 minutes plus tard, bien seul aux 6 mètres. Hinteregger s'est légèrement rattrapé avec un improbable sauvetage sur sa ligne devant Florian Neuhaus, seul face au but vide.


Par Clément
Publié le 19 mai 2020 à 14:50 | mis à jour le 19 mai 2020 à 14:50

Facebook
Twitter
email
Whatsapp