Girondins : Benoît Costil rompt le silence face à la crise

Benoît Costil réagit à la crise entre la direction et les supporters des Girondins

Capitaine des Girondins de Bordeaux, Benoît Costil a réagi à la situation conflictuelle qui règne au club. Les Ultramarines, collectifs des supporters ultras bordelais, sont décidés à faire tomber Frédéric Longuépée et son équipe.

La réaction de Benoît Costil face à la crise avec les Ultramarines

Les Girondins de Bordeaux sont dans la tourmente depuis quelques jours. Les Ultramarines sont en guerre ouverte contre la direction du club au scapulaire. Cette frange de supporters en colère publie des extraits mettant à mal la gestion du club par Frédéric Longuépée. Capitaine de l’équipe de Paulo Sousa, Benoît Costil a brisé le silence par rapport à cette crise.

Pour le portier de 32 ans, cette situation n’honore pas les Girondins. « Nous, on ne rentre pas là-dedans (…) Et ce qui s’est passé récemment ne donne pas une bonne image du club, malheureusement. Forcément, cela nous peine et nous embête vraiment », a lâché Benoît Costil interrogé par Ouest France.

Costil émet un vœu

Malgré cette période de turpitudes, le portier des Girondins garde espoir. Benoît Costil espère que la situation va revenir à la normale. « J’espère que cela va s’arranger. Le groupe des supporters a toujours été là derrière l’équipe, ça fait du bruit, ça résonne », a poursuivi l’ancien du Stade Rennais.

Pour le moment, la crise s’enlise. Souleymane Cissé, le directeur sportif des Girondins, a déposé sa démission. Frédéric Longuépée est prêt à poursuivre les Ultramarines en justice. Un rendez-vous devant les tribunaux qu’attendent les supporters comme ils l’ont fait savoir dans une lettre ouverte au président bordelais.




Par Ange A.
Publié le 20 mai 2020 à 21:29 | mis à jour le 20 mai 2020 à 21:29

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs