PSG Mercato : Cavani prêt à faire une concession pour rester

Edinson Cavani pourrait finalement prolonger son aventure au PSG Publié le 22 mai 2020 à 12:53

Alors que son départ semble acté depuis quelques mois, Edinson Cavani pourrait finalement prolonger son aventure au PSG. L’attaquant uruguayen serait prêt à baisser son salaire afin de rester au Paris Saint-Germain.

Et si Edinson Cavani restait au PSG ?

L’avenir d’Edinson Cavani devrait animer le prochain mercato du PSG. Après sept années de bons et loyaux services, l’Urugayen s’apprête à quitter le club de la capitale. Son contrat expire le 30 juin prochain et le joueur de 33 ans n’a toujours pas reçu la moindre proposition de prolongation de la part de sa direction. Une situation contractuelle qui n’a pas manqué d’alerter ses courtisans. En effet, Edinson Cavani fait rêver bon nombre d'équipes sud-américaines. Boca Junior, Flamengo, Internacional Porto Alegre ou encore Palmeiras voudraient le recruter gratuitement cet été. Mais ces écuries ne sont pas vraiment sa priorité. Après son transfert manqué à l’Atletico Madrid lors du dernier mercato hivernal, l’avant-centre s’est concentré sur sa saison à Paris et a changé de discours sur son avenir. Il a récemment avoué qu’il aimerait poursuivre son aventure à Paris. « Ma carrière durera peut-être quelques années encore, ici ou ailleurs », a-t-il récemment déclaré.

Un bel effort de Cavani pour prolonger ?

En clair, Edinson Cavani n’exclut pas une prolongation au Paris Saint-Germain. Et selon une information partagée sur le plateau de L'Équipe du Soir, le Matador pourrait bel et bien prolonger son contrat avec le PSG. Pour cela, le joueur serait prêt à réduire son salaire « de près de la moitié ». Son salaire estimé à environ 18 millions d'euros passerait ainsi à 9 millions d’euros par an. Une concession non négligeable dans le but d’étendre son bail. Mais reste à savoir si cet effort louable sera suffisant pour convaincre les dirigeants du Paris Saint-Germain, qui s’activent en coulisse afin de recruter définitivement Mauro Icardi.

Par Timothée Jean

Facebook
Twitter
email
Whatsapp