Toulouse FC : Sadran justifie son recours devant le Tribunal

Olivier Sadran, président du Toulouse FC

Dernier de Ligue 1, le Toulouse FC est descendu en division inférieure, sur décision de la LFP. Le président du club n’est pas d’accord avec la relégation de son équipe et a saisi la justice.

Sadran veut faire respecter l'équité sportive

Le Toulouse FC était la lanterne rouge de Ligue 1 et a été relégué en Ligue 2, suite à l’arrêt définitif de la saison. Cependant, Olivier Sadran a déposé une plainte devant le tribunal administratif de Paris, pour contester la décision de la LFP. Il explique les raisons de son recours en justice, dans un courrier adressé aux partenaires du club, et dont l’Agence France Presse a eu échos. « Si j'ai pris la décision d'aller en justice pour faire valoir nos droits. C'est tout d'abord pour faire respecter l'équité sportive, puisque 30 points restaient en jeu, et surtout pour m'opposer à la décision précipitée du président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët », a justifié le patron du Toulouse FC.

Toulouse FC, Amiens SC et OL déboutés par le Tribunal

Dans un communiqué officiel, la Ligue de Football Professionnel déclare qu’elle a « connaissance du rejet des recours introduits par l'Olympique Lyonnais, l'Amiens SC et le Toulouse FC devant le juge des référés du tribunal administratif de Paris ». Elle se « satisfait » par ailleurs de la décision rendue ce vendredi après-midi, par trois ordonnances rendues ». Il est indiqué dans le verdict que « les décisions de portée générale prises par le Conseil d'Administration de la Ligue le 30 avril dernier ne pouvaient être contestées que devant le Conseil d'État, qui est compétent pour connaître des actes de nature réglementaire pris par les autorités à compétence nationale telles que la LFP », a informé la Ligue.

Le Toulouse FC méritait-il de rester en Ligue 1 ?

Il est possible que la Ligue 2 se joue à 22 équipes la saison prochaine, étant donné que la LFP a voté pour le maintien de l’US Orléans et du Mans FC. Ce qui n’a pas été le cas en Ligue 1 où le Toulouse FC et Amiens SCO ont été relégués en Ligue 2, alors que la saison n’est pas allée à son terme. Mais il faut rappeler que le TFC n’a pris que 13 points (3 victoires, 4 nuls, 21 défaites) sur 84 points possibles, en 28 journées. Les Violets ont encaissé 58 buts et ont marqué 22 buts, soit un différentiel de -36 au compteur. Ils avaient 14 points de moins que le barragiste Nîmes et 10 de moins qu’Amiens. Toulouse FC a connu trois entraineurs lors de la saison tronquée : Alain Casanova, Antoine Kombouaré et Denis Zanko, ce qui témoigne des difficultés du club de la Ville Rose, lors de l’exercice 2019-2020.



Par ALEXIS
Publié le 22 mai 2020 à 22:40 | mis à jour le 22 mai 2020 à 22:40

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs