RC Lens : Licenciement de Montanier, un mal pour un bien ?

Clément Michelin, défenseur du RC Lens

Viré le 25 février 2020 du banc du RC Lens, Philippe Montanier a néanmoins été l’un des artisans du retour des Sang et Or en Ligue 1. Clément Michelin le souligne dans son témoignage sur le site internet du Racing Club.

RC Lens : Michelin défend le bilan de Montanier

Le RC Lens a retrouvé la Ligue 1, sans Philippe Montanier, limogé suite à un nul face à Grenoble (0-0) et deux défaites, à Châteauroux (3-2) et à domicile contre le SM Caen (1-4). Clément Michelin reconnait que le départ de ce dernier a été difficile à supporter. Malgré le licenciement de l’entraineur de 55 ans après 26 journées, le Racing Club a pu retrouver l’élite, 5 ans après. « Après le nul contre Grenoble et la défaite à Châteauroux, c’était compliqué. On était déçu. On a déçu le public. D’autant plus que c’était le dernier match de Philippe Montanier, mais ça on ne le savait pas encore. On était loin d’imaginer que le club allait se séparer aussi vite du coach. C’était une période difficile, mais on avait fait le boulot avant », a admis le défenseur central.

Deux victoires décisives de Haise, après Montanier

Promu entraineur principal, Franck Haise a gagné les deux matchs qu’il a dirigés face au Paris FC (2-0) et face à l’US Orléans (1-0), ce qui a remonté le RC Lens à la 2e place de Ligue 2. La fin du championnat proclamée en avril a fait le reste. « Cette décision montrait les ambitions de la direction. Elle a voulu vite retourner la situation. Malheureusement pour le coach (Philippe Montanier) et une partie du staff, ce sont eux qui ont subi. Sur le coup, ça s’est fait très vite. Un changement de coach, ce n’est jamais évident, car on a nos habitudes. On n’a pas eu le temps de s’y préparer. Il fallait vite s’adapter », a commenté l’arrière gauche.


Par ALEXIS
Publié le 22 mai 2020 à 23:55 | mis à jour le 22 mai 2020 à 23:55

Facebook
Twitter
email
Whatsapp