RC Lens : Montée en Ligue 1, témoignage historique de Martel

Gervais Martel, ancien président du RC Lens Publié le 23 mai 2020 à 13:47

Le RC Lens a fait son retour en Ligue 1 à l’issue de la saison arrêtée en raison du Covid-19. Une montée dans l’élite qui rappelle à Gervais Martel, celle de l’été 1991.

Le RC Lens, un retour en D1 sur tapis vert en 1991

Le RC Lens a retrouvé l’élite après 5 ans en Ligue 2. Le club nordiste était 2e du Championnat, derrière le FC Lorient quand la saison est suspendue le 13 mars, après 28 journées. Un mois et demi plus tard, le 28 avril, le gouvernement déclare la saison terminée. Et le 30 avril, la Ligue de Football Professionnel sort le classement définit sur la base d’un calcul points pris par matchs joués. Ainsi, le Racing Club de Lens fini 2e et est admis en Ligue 1 avec les Merlus. Si cette saison (2019-2020), les Sang et Or ont retrouvé l’élite sans aller au terme du championnat, un autre événement historique avait également permis au club nordiste de monter en Division 1 à l’époque. L’ex-président Gervais Martel (1988-2012 et 2013-2017) s’en souvient comme si c’était hier. En effet, le RC Lens avait été repêché sur tapis vert pour rejoindre l’élite à l’issue de la saison 1990-1991. Les Artésiens (alors en D2) avaient pourtant échoué lors des barrages contre Toulouse FC (barragiste de D1). Mais sur décision des instances du football, ils avaient été repêchés suite à la relégation administrative de Bordeaux, Brest et Nice, en raison d’un trop gros déficit financier, deux semaines seulement avant le début de la nouvelle saison.

Martel rêve-t-il déjà d'un titre de champion à l'image de celui de 1998 ?

« Quand Guy Roux est sorti de ce Conseil d’Administration de la Ligue, il m’a dit : "tu joueras en D1". On connaissait les problèmes des Girondins de Bordeaux, de Brest et de l'OGC Nice, mais rien n’était fait. Pour nous, ça a été le début d’un cycle avec Éric Sikora, Jean-Guy Wallemme, etc. Cette montée sur tapis vert nous a permis aussi d’enclencher une machine qui nous conduira au titre de champion de France en 1998 », a raconté Gervais Martel au média So Foot. « On ne pouvait pas cracher sur une montée que nous attendions et qui nous avait échappé de peu », a-t-il commenté pour finir.

Par ALEXIS

Facebook
Twitter
email
Whatsapp