Montpellier HSC : Nicollin va devoir se serrer la ceinture

Laurent Nicollin avec des ressources limitées la saison prochaine Publié le 25 mai 2020 à 00:00

Avec la crise financière qui accompagne le coronavirus, le Montpellier Hérault est dans le dur. Laurent Nicollin vient encore de le confirmer. Le président montpelliérain annonce un budget serré pour la saison prochaine.

Laurent Nicollin révèle un gros handicap financier

L’arrêt des compétitions affecte durement les caisses du Montpellier Hérault. Laurent Nicollin s’attend à vivre une saison morose avec un budget pour le moins drastique. « Ce sera compliqué mais on va limiter la casse. Pour la saison prochaine, on part avec beaucoup de craintes, d’incertitudes. On aura un budget prévisionnel entre moins 15 et moins 20 millions d’euros », a confié le dirigeant languedocien interrogé par Europe 1. Ainsi, le patron du MHSC compte « bien réfléchir » pour « ne pas faire n’importe quoi » cet été. Les supporters du MHSC ne doivent donc pas s’attendre à de multiples signatures au prochain mercato.

Quel mercato pour Montpellier cet été ?

Laurent Nicollin indique qu’il va « essayer de récupérer un ou deux joueurs sans que ce soit pénalisant pour le club ». Le dossier Geronimo Rulli se révèle dans ce sens prioritaire cet été. Prêté avec option d’achat cette saison au MHSC, le portier argentin n’est pas certain de rester dans l’Hérault. Son option d’achat estimée à 10 millions d’euros s’avère élevée pour le club. Faute de moyens, Montpellier négocierait un nouveau prêt de Rulli. En cas d’échec, le président Nicollin devra se trouver un nouveau gardien. Outre ce poste, recruter un nouvel attaquant pour faire souffler le duo Delort-Laborde est tout aussi important. Le Sud-coréen Yun Il-Lok, arrivé en janvier, a sûrement encore besoin de temps pour s’adapter.





Par Ange A.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp