Bundesliga : Top, flop, les enseignements de la 27e journée

Timo Werner a brillé avec son équipe de Leipzig ce week-end en Bundesliga

Le carton du RB Leipzig, la lutte pour le maintien relancée... Voici les einseignements de la 27e journée de Bundesliga qui a eu lieu ce week-end.

Bundesliga, suspense préservé en haut du classement...

Demain, le Borussia Dortmund recevra le Bayern Munich pour ce qui constitue les dernières chances du BVB de croire au titre. Car ce week-end, le Borussia s'est permis de continuer à rêver en s'imposant 2-0 à Wolfsbourg, après avoir été malmené une bonne partie du match. Comme souvent, les latéraux furent à la conclusion des actions. Raphaël Guerreiro et Achraf Hakimi ont chacun inscrit leur 8e but de la saison. Malgré la défaite, les Loups conservent leur 6e place qualificative pour l'Europa League suite aux défaites de Schalke (0-3 contre Augsbourg) et de Fribourg (0-1 contre le Werder).

Quelques heures plus tard, le Bayern conservait ses 4 points d'avance en battant l'Eintracht Francfort, non sans frayeur. Alors qu'on les estimait tranquilles après 46 minutes de jeu et un score de 3-0, un doublé de Martin Hinteregger sur corner a remis la SGE sur les bons rails en 3 minutes, avant que deux erreurs défensives des Adler ne viennent sceller le score de la rencontre (5-2). En allant l'emporter à Mönchengladbach au terme d'un match de grande qualité, Leverkusen fait la bonne opération et devance son adversaire du week-end d'une longueur. Leipzig, emmené par un Timo Werner des grands soirs, a étrillé Mayence 5-0 et se replace sur le podium de la Bundesliga après en être descendu la semaine dernière.

... En bas également

Le Fortuna Düsseldorf, toujours barragiste, aurait pu creuser son écart avec le premier relégable, le Werder Brême. Mais il n'a pas su conserver son avance de 2 buts acquise jusqu'à la 88e minute sur la pelouse de Cologne. De fait, grâce à sa victoire à Fribourg, le Werder Brême se relance et revient à 3 points de Düsseldorf. La victoire sans appel du Hertha dans le derby de Berlin lui permet de s'éloigner de la zone rouge, tandis que l'Eintracht et l'Union restent menacés.

Top et flop

TOP - Timo Werner : On aurait pu citer Alphonso Davies, auteur d'un but, une passe décisive, deux passes clés et d'accélérations dont lui seul a le secret. Yussuf Poulsen faisait aussi partie des concurrents avec son but et ses deux passes décisives, mais Timo Werner est l'heureux élu après son triplé à Mayence. D'abord à la réception d'un centre de Laimer, puis à la conclusion d'un gros travail de Kampl et enfin auteur d'un joli lob sur Florian Müller, l'international allemand a régalé.

FLOP - Jerry St. Juste : Prestation compliquée du Néerlandais, dont le mauvais placement a permis le but de Poulsen. Souvent battu dans les duels à l'image de la tête de Werner (24') et de l'interception de Nkunku (69'), mais surtout sur le long coup franc de Poulsen qui a vu Werner tromper Müller en une touche (75'), Jerry St. Juste n'a pas été rassurant.




Par Clément
Publié le 25 mai 2020 à 15:17 | mis à jour le 25 mai 2020 à 15:17

Facebook
Twitter
email
Whatsapp