OL : Reprise de la Ligue 1, une sénatrice s’oppose à Aulas

Jean-Michel Aulas, président de l'OL

La cause du président de l’ OL sur la Ligue 1 a été entendue par des sénateurs du Rhône qui ont déposé un amendement au projet de loi de la Ministre des Sports Roxana Maracineanu. Mais une sénatrice s'oppose d'ores et déjà à l’amendement et promet de voter contre.

OL : La sénatrice Ghali prête à rejeter les amendements

Alors que des sénateurs ont déposé un amendement au projet de loi contesté par le boss de l' OL, la sénatrice des Bouches-du-Rhône, Samia Ghali a déclaré qu’elle s’opposera lors du vote. « Je voterai CONTRE cet amendement », a-t-elle balancé sur son compte Twitter. Elle rappelle dans ses arguments que « le COVID-19 a imposé à chacun des sacrifices et des efforts exceptionnels ». La sénatrice socialiste recommande ainsi à Jean-Michel Aulas d’en faire autant, car prévient-elle : « On ne va pas refaire éternellement des matchs pour que l’OL soit en Champions League ». Pour Samia Ghali, il n’y a pas lieu d’envisager la reprise de la Ligue 1. « Ne soyez pas mauvais joueurs. Il y a bien d’autres priorités », a glissé la sénatrice. Rappelons que le patron de l’Olympique Lyonnais avait écrit aux parlementaires pour les éclairer sur le projet de loi présenté par Roxana Maracineanu. Mais le texte avait été adopté, à la grande satisfaction de cette dernière. Transmis aux sénateurs pour amendement avant de revenir à l’Assemblée Nationale en deuxième lecture, le projet de loi passera sans doute, malgré les nombreuses démarches du président de l’ OL pour s’y opposer.

Jean-Michel Aulas multiplie les démarches

Notons qu’en plus des courriers aux députés et aux sénateurs, Jean-Michel Aulas a également écrit une lettre ouverte à la Ministre des Sports et au Premier Ministre Édouard Philippe. Il avait également saisi le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et le Tribunal Administratif de Paris, mais le Tribunal s’est déclaré incompétent pour trancher le dossier. Du coup, le dirigeant de l'OL s’est tourné vers le Conseil d’État pour protester contre la décision du gouvernement de mettre fin à la saison 2019-2020 de football, en raison de la pandémie de coronavirus.




Par ALEXIS
Publié le 26 mai 2020 à 22:50 | mis à jour le 26 mai 2020 à 22:50

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs