AS Monaco : Le Rocher saisit le CNOSF pour Gelson Martins

Gelson Martins, ailier de l'AS Monaco, lors de son expulsion contre Nîmes

L’AS Monaco conteste la décision de Comité exécutif de la FFF, prolongeant la suspension de Gelson Martins. Elle a ainsi saisi le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), d'après L'Equipe.

L'AS Monaco conteste la prolongation de la suspension de Gelson Martins

Gelson Martins, ailier droit de l’AS Monaco, avait été suspendu pour six mois, pour avoir bousculé l’arbitre Mikaël Lesage, lors du match contre Nîmes Olympique (3-1). Le Portugais avait été immédiatement suspendu à titre conservatoire. Après avoir instruit le dossier et auditionné le joueur fautif, la Commission de Discipline de la LFP lui avait infligé une suspension ferme de six mois, à compter du 6 février 2020. Gelson Martins devait donc retrouver le terrain début août. Mais contre toute attente, le Comité exécutif de la Fédération Française de Football (FFF) a prolongé la suspension de ce dernier jusqu’en novembre 2020. L’instance indique que « la période allant du 13 mars 2020 au 30 juin 2020 ne sera pas incluse dans la purge de toute suspension à temps ». L’AS Monaco n’est pas d’accord avec cette décision prise « à l’unanimité » par la Fédération le 11 mai. Du coup, le club de la Principauté a déposé un recours auprès du CNOSF pour faire annuler la décision fédérale, selon le quotidien sportif.

L'AS Monaco a-t-elle sanctionné Gelson Martins ?

Pour rappel, la Ligue 1 avait été suspendue le 13 mars, avant d'être arrêtée définitivement le 30 avril. Gelson Martins avait disputé 24 matchs lors des 28 journées de championnat et avait marqué 4 buts. Après son vilain geste répréhensible contre l'arbitre Mikaël Lesage, le vice-président de l'AS Monaco avait annoncé des sanctions à son encontre. « Son attitude n'est ni acceptable ni pardonnable. Je lui ai déjà certifié qu'il sera fortement sanctionné par le club. Et de mon côté, je vais m'assurer qu'une telle attitude ne se reproduise plus. Il a présenté ses excuses, mais cela ne peut pas expliquer son geste » avait indiqué Oleg Petrov.




Par ALEXIS
Publié le 28 mai 2020 à 00:30 | mis à jour le 28 mai 2020 à 00:30

Facebook
Twitter
email
Whatsapp