OM : André Villas-Boas, la vraie raison de son non-départ !!!

André Villas-Boas est resté sur le banc de l’OM parce qu’il n’aurait pas trouvé mieux ailleurs

André Villas-Boas a décidé de rester sur la banc de l’OM jusqu’au bout de son contrat (juin 2021). Toutes les raisons de cette décision évoquées jusque là faisaient la part belle au technicien portugais en mettant en avant son attachement à l’Olympique de Marseille. Mais les véritables motifs du maintien de l’entraîneur marseillais n’auraient rien à voir avec ce qui a été servi au grand public.

André Villas-Boas resté sur le banc par altruisme ?

Andoni Zubizarreta limogé, André Villas-Boas s’est mis en colère contre les dirigeants de l’OM. L’Espagnol est l’homme qui l’a fait venir sur le banc olympien fin mai dernier. Aussi, le coach avait expliqué qu’il liait son avenir à l’Olympique de Marseille à celui de l’ancien directeur sportif phocéen. Mais après des négociations avec la direction du club, le Lusitanien a décidé de rester sur le banc la saison prochaine. Pour expliquer cette décision, certaines sources avançaient que le propriétaire Frank McCourt et le président Jacques-Henri Eyraud ont donné à l’ancien entraîneur de Chelsea des assurances pendant que d'autres sources évoquent les promesses de certains cadres du vestiaire de rester au club lors du mercato estival.

Maintien du Portugais, la vérité démasquée ?

Libération écarte toutes ces raisons du revers de la main. Dans l’article intitulé « A l'Olympique de Marseille, une histoire à coacher dehors », le quotidien explique qu’ André Villas-Boas avait été correctement briefé sur les difficultés économiques de l’OM avant de signer et que les dirigeants marseillais ne l’avaient jamais cru sincère quand il déclarait lier son avenir à celui d’Andoni Zubizarreta. Un proche de la direction phocéenne a même confié au média que Jacques-Henri Eyraud et son staff avaient « l'impression qu'il se réservait un joker qu'il pouvait utiliser ou pas si d'autres considérations le poussaient à partir ». Les responsables provençaux seraient également convaincus qu' André Villas-Boas cherchait un autre banc alléchant quand il était confiné au Portugal, en vain. D’où sa décision de finalement rester sur la Canebière.




Par JOËL
Publié le 31 mai 2020 à 07:58 | mis à jour le 31 mai 2020 à 09:51

Facebook
Twitter
email
Whatsapp