OL : Aulas règle ses comptes avec le journal L’Equipe

Jean-Michel Aulas n’était pas seul lors de son combat

Jean-Michel Aulas, président de l’OL, s’est battu de toutes ses forces pour la reprise de la saison, en vain. Alors que L’Equipe le raille pour avoir fait cavalier seul lors de ce combat, le dirigeant de l’Olympique Lyonnais soutient avoir été soutenu par plusieurs personnalités, dont Bernard Tapie, l’ancien président de l’OM.

La réponse d’ Aulas à L’Equipe

La Ligue 1 prématurément arrêtée après la 28e journée, l’OL a fini 7e. Un classement qui ne permet pas au club rhodanien d’être présent à une compétition européenne la saison prochaine. Une situation inacceptable pour Jean-Michel Aulas qui s’était alors lancé dans une bataille acharnée pour obliger le gouvernement et la LFP à réconsidérer leur décision. Le dirigeant lyonnais n’a pas été entendu. Le Conseil d’Etat a ruiné tous ses espoirs dans sa décision rendue le 9 juin. Pour le journal L’Equipe, le patron des Gones se retrouve désormais comme un solitaire dans le monde du football français. Dans un communiqué publié sur le site officiel de l’OL et dont un rédigé a été transmis au quotidien sportif, le patron des Gones se défend d’avoir fait cavalier seul pendant son combat. « Je ne suis pas seul du tout », prétend-il avant d’ajouter : « Et si vous (il s'adresse à L'Equipe, ndlr) aviez pris la peine d’interroger les Présidents européens, administrateurs de l’ECA qui me connaissent et m’apprécient, vous auriez pu avoir une image objective de ce que pense réellement le monde du football de mon bilan, mais aussi de mon avenir dans les instances nationales et internationales. »

Le président lyonnais soutenu par Guy Roux et Bernard Tapie

Pour montrer qu’il n’était pas le cavalier solitaire moqué par le journal de sport, Jean-Michel Aulas n’a pas hésité à sortir des preuves. « Enfin, je tiens à votre disposition les très nombreux témoignages que j’ai reçu ce matin après la publication de votre double page, me réconfortant si j’avais besoin de l’être », a-t-il déclaré. Le boss rhodanien a ainsi dévoilé le soutien de Guy Roux et de Bernard Tapie. « Après Guy Roux (invité sur RMC, samedi, ndlr) qui disait samedi dernier que le football français n’en serait pas là si j’étais resté au Conseil d’Administration de la Ligue, j’ai reçu, entre autres, un message de Bernard Tapie qui me rappelait "Au moins nous, nous avons tenté et souvent même réussi à donner du bonheur à des gens qui ont peu l’occasion d’en avoir" » Et Jean-Michel Aulas de conclure au mauvais agissement de L’Equipe : « Ce témoignage, comme les autres, me touche et montre que, tant sur la forme que sur le fond, vous avez, je crois, mal agi. »





Par JOËL
Publié le 16 juin 2020 à 15:45 | mis à jour le 16 juin 2020 à 15:46

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs