Girondins de Bordeaux : Rémi Oudin focalisé sur la reprise

Rémi Oudin impatient de retrouver les pelouses Publié le 20 juin 2020 à 18:27

Les Girondins de Bordeaux doivent reprendre l’entraînement lundi. Rémi Oudin est impatient de retrouver ses coéquipiers. Interrogé par Sud Ouest, l’attaquant bordelais s’est exprimé sur le retour à l’entraînement et s’est projetté sur la saison à venir.

Rémi Oudin « impatient » de reprendre avec les Girondins

Arrivé à Bordeaux en janvier, Rémi Oudin n’a pas eu le temps de faire ses preuves avec les Girondins. La saison s’est arrêtée en mars à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus. Après une longue trêve forcée, le club au scapulaire va reprendre l’entraînement lundi. Au micro de Sud Ouest, l’ancien rémois s’est dit « impatient » de retrouver le chemin de l’entraînement et ses coéquipiers. Il en a profité pour commenter la décision de la LFP de mettre fin au championnat. « Je suis footballeur et je veux jouer (…) Après, je ne peux pas juger s’il s’agissait d’une bonne ou d’une mauvaise décision. Elle a été prise et je la respecte », a déclaré le joueur âgé de 23 ans.

L’heure de la revanche pour Oudin ?

Les Girondins de Bordeaux vont reprendre le travail dans un environnement particulier. La direction du club est en froid avec les Ultramarines. Ces ultras bordelais exigent le départ de Frédéric Longuépée et de son équipe, ainsi que celui de King Street le propriétaire du club. Les Ultramarines prévoient d’ailleurs une manifestation devant la mairie le 27 juin pour mettre la pression sur la direction des Girondins. Malgré ces tourments, Rémi Oudin reste focus pour son retour sur les pelouses. « Forcément, on suit un peu ce qui se dit et s'écrit, mais je ne suis au courant de rien. Je n'y pense pas, je suis concentré sur le terrain, reprendre l'entraînement et faire une bonne saison », a-t-il confié. L’ancien du Stade de Reims a terminé la saison avec un but et une offrande en 9 apparitions avec son nouveau club. Il s’attend à un meilleur rendement lors du prochain exercice.





Par Ange A.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp