Stade Rennais FC : Moses Simon ne restera pas à Nantes

Moses Simon dans le viseur du Stade Rennais FC et de l’OL

Moses Simon est désormais un joueur à part entière du FC Nantes pour les 4 prochaines saisons. Une situation contractuelle qui n’empêcherait toutefois pas le Stade Rennais FC de viser l’attaquant de 24 ans.

Moses Simon ciblé par le Stade Rennais FC ?

Prêté par Levante l’été dernier, Moses Simon s’est montré très performant avec le FC Nantes (9 buts et 8 passes décisives cette saison). Les dirigeants nantais ont donc levé son option d’achat de 5 millions d’euros pour un transfert de 4 ans chez les Canaris (juin 2024). Il n’empêche, l’international nigérian (30 sélections, 5 buts) serait courtisé par le Stade Rennais FC, en quête d’un renfort offensif pour anticiper un possible départ de Mbaye Niang. Un intérêt assez surprenant au regard de la situation contractuelle de Moses Simon qui vient d’être définitivement transféré au FC Nantes. Mais David Phelippeau n’est pas surpris par l’intérêt des Rennais pour le néo-nantais. « Il ne restera pas quatre ans à Nantes », prévient le journaliste de 20 Minutes. Mais pour les Bretons, il n’est pas question de jubiler. En effet, un autre club de Ligue 1, et non des moindres, serait également attiré par le profil de l’ancien de Levante. Il s’agit de l’OL, à la recherche d’un renfort offensif pour combler un possible départ de Moussa Dembélé ou de Memphis Depay.

Quelle réponse du Nigérian ?

Dans ses propos accordés à Goal, le milieu offensif s’est dit heureux d’être définitivement transféré au FC Nantes, un club où il a reçu assez d’affection et où plusieurs de ses coéquipiers parlent l’anglais comme lui. Aussi, les supporters apprécient ses efforts à leur juste valeur. Mais si Moses Simon fait des efforts avec les Nantais, c’est parce qu’il espère un jour en récolter les fruits. « Travailler dur payera tôt ou tard », a-t-il posté sur Twitter. De quoi donner raison au confrère qui ne le voit pas arriver au bout de son bail avec les Canaris et faire espérer les recruteurs rennais et lyonnais ? On le saura… tôt ou tard.




Par JOËL
Publié le 20 juin 2020 à 15:45 | mis à jour le 20 juin 2020 à 15:45

Facebook
Twitter
email
Whatsapp