RC Lens : Ligue 1, Leca revient sur le retour du Racing Club

Jean-Louis Leca, gardien de but du RC Lens

Le RC Lens va retrouver les matchs de Ligue 1 Conforama après cinq saisons passées en Ligue 2. Jean-Louis Leca se réjouit de ce retour dans l’élite qui, pour lui, n’a pas été volé.

Le RC Lens en L1, juste retour des choses, selon Jean-Louis Leca

Le RC Lens a mérité d’être promu en Ligue 1, même si la saison 2019-2020 a été arrêtée brutalement à la 28e journée, d'après Jean-Louis Leca. Il assure qu’il ne sait pas ce qui aurait pu se passer si la Ligue 2 était allée à son terme, mais il admet que le Racing Club a été régulier sur les 28 journées. Par conséquent, les Sang et Or n’ont pas usurpé leur admission dans l’élite. « Jusqu’à la 28e journée, nous avons été dans les 2 premiers », a rappelé le gardien de but, dans L’Équipe du Soir. Jean-Louis Leca soutient aussi qu’il y a certes eu « une fin heureuse pour le RC Lens, mais le FC Lorient (54 points) et les Lensois (53 points) méritent d’être promus ». Le dernier rempart du club nordiste a ensuite exprimé ses regrets pour l’AC Ajaccio (52 points), l’ES Troyes AC (51 points) et Clermont Foot (50 points) qui étaient en course pour la montée, à 10 journées de la fin du championnat. « Si nous avions été dans leur situation, bien sûr que nous aurions été plus que déçus », a souligné Jean-Louis Leca.

Leca rêvait d'une célébration avec les supporters à Bollaert

Le portier de 34 ans a ensuite exprimé son regret pour le retour en Ligue 1 qui n’a pas été célébré correctement en raison de la pandémie de coronavirus. C’est a dire avec des milliers de supporters du Racing Club de Lens, dans le Stade Bollaert, aux couleurs Sang et Or. « Le fait de vivre ça avec les supporters qui attendaient depuis longtemps. C’est ce qui nous a manqué pour être vraiment comblé jusqu’au bout », a laissé entendre le gardien de but, tout en ayant une pensée pour les milliers de morts causés par la Covid-19. Jean-Louis Leca a souligné que les Artésiens sont certes contents d’être en Ligue 1, mais les centaines de morts en France chaque jour » les obligeait à « ne pas trop y penser », pendant le confinement.




Par ALEXIS
Publié le 25 juin 2020 à 16:50 | mis à jour le 25 juin 2020 à 17:02

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs