Olympique de Marseille, les hommes de Boudjellal, le cas Payet

Olympique de Marseille , Mourad Boudjellal le nouveau souffle

L’information de la vente de l’OM a remis le club au cœur de l’actualité footballistique française. Les dirigeants de l’ Olympique de Marseille doivent faire un choix décisif qui va conditionner l’avenir du club et la réputation de toute une ville.

Vendre l' Olympique de Marseille pour que commence l'histoire

Cela fait bien trop longtemps que l’ Olympique de Marseille ne s’en sort plus sur le plan financier. Depuis le décès de son ancien propriétaire Robert Louis-Dreyfus, le club phocéen est devenu un grand malade sur le plan financier. Sa veuve Margarita a fait ce qu’elle a pu avant de penser à l’avenir de ses enfants avec la décision de vendre l’OM. Cette dame, quoi qu’on dise, a misé de l’argent dans ce club qui s’est avéré un véritable gouffre financier, une sorte de puit sans fin. Avec sa réputation de milliardaire américain qui a précédé son arrivée à la tête du club, Frank McCourt était attendu à un tout autre niveau d’investissement. Beaucoup voyaient l’américain faire preuve d’excentricité. On l’imaginait renflouer les caisses du club pour effacer toutes les dettes, racheter le stade Vélodrome, attirer au club des joueurs du niveau de Karim Benzema, Coutinho, Higuain et plus encore. Frank McCourt est resté mesuré, trop mesuré même au point qu’on se demande parfois « ce qu’il est venu faire à Marseille ».

Depuis sa prise de contrôle de l’ Olympique de Marseille à Margarita Louis-Dreyfus le 17 octobre 2016, rien de très glamour ne s'est passé au club. Il est cependant vrai que l’équipe a enregistré de belles performances sportives contrairement ce à quoi elle avait habitué ses fans. Une finale perdue en Ligue Europa face à l’Atletico Madrid (0-3) a légèrement relancé le club qui vient d’arracher avec André Villas-Boas une qualification directe à la prochaine Ligue des Champions. Marseille a terminé la saison au rang de dauphin du PSG, à qui il était censé mener la vie dure à l’arrivée de Frank McCourt. Malgré ces attentes non comblées, les supporters sont toujours nombreux derrière leur club, prêts à faire des tonnes du moindre résultat positif. En attendant, l’OM a un déficit énorme à combler et la dernière sanction de l’UEFA le dit. On sait d’office que l’américain et son collaborateur Jacques-Henri Eyraud vont se concentrer sur la recherche de fonds pour redresser la situation mais aucune piste crédible ne pointe à l'horizon.

Les révélations de Georges Malbrunot sur la vente de l'OM

Pour nourrir la rumeur de la vente de l’Olympique de Marseille, le nom de Al Walid Ben Talal a été sorti du chapeau par ceux qui prêchent le faux espérant le vrai. Aux dernières nouvelles, ce dernier n’est pas intéressé et ses proches n’ont pas tardé à le faire comprendre. Cet homme, présenté comme candidat à la reprise de l’ Olympique de Marseille avant le rachat du club par Frank McCourt, est un nom bien connu des fans. La bonne chose dans cette affaire est qu’on sait désormais ce club bien en vente, malgré les démentis de son président au risque de donner l’impression de ne rien connaitre des intentions de l’actionnaire. Des personnes mandatées pour trouver un repreneur du club ont déjà été repérées par plusieurs journalistes.

On sait grâce au journaliste Georges Malbrunot, s’exprimant sur Franceinfo, que le processus de vente de l’ Olympique de Marseille est lancé. Selon le journaliste, des personnalités en Arabie Saoudite se préparent à envoyer une offre, si ce n’est déjà fait. JHE affirmait que cette affaire est une belle « fake news », mais il est seul à croire ce qu’il dit. Mourad Boudjellal, l’homme d’affaires français, très connu pour ses succès au Rugby club toulonnais, est porteur d’une offre. Il dit vouloir racheter le club, éponger les dettes et injecter de l'argent pour le recrutement. Voilà un discours que n’a jamais vraiment tenu Frank McCourt et qui s’en éloigne au fur et à mesure que se multiplient les difficultés financières. L’américain compte sur le centre de formation du club pour le relancer, autant dire qu’il en a pour une bonne décennie à tenter de sortir la tête du club de l’eau.

Mourad Boudjellal a fait l'offre la plus sérieuse

Mourad Boudjellal a introduit une offre pour la reprise du club au même titre qu’un oligarque russe, selon Georges Malbrunot. Le journaliste assure que l’Arabbie Saoudite cherche à récupérer l’écurie marseillaise pour apporter une réponse au Qatar qui règne seul sur la Ligue 1 à travers le PSG. La guerre entre ces deux pays va inéluctablement se déporter en France, sur la Ligue 1, puisque l’idée serait de stopper l’hégémonie parisienne sur le championnat français et la publicité de Doha qui colle aux succès de ce club. On voit derrière l’offre de Mourad Boudjellal la main de l’Arabie Saoudite. L’homme d’affaires affirme qu’il arrive avec « des fonds (...), étatiques et privés, qui proviennent du pétrole, de l'eau, de l'énergie ». Ses proches diront plus tard que la formule qu’il a prononcée a été « soigneusement choisie par les avocats ».

Là encore, la réponse de Jacques-Henri Eyraud ne s’est pas faite attendre et elle n'a pas changé. « Je le répète, l'OM n'est pas à vendre, au contraire, nous nous inscrivons dans une politique... à long terme », dit le président marseillais. Très franchement, si l’OM n’est pas à vendre, il a tout intérêt à le devenir parce que Frank McCourt, très prudent désormais, semble incapable de grandir le club. Le retour des Olympiens en Ligue des Champions est une occasion que peut mettre à profit l’équipe de Mourad Boudjellal dont l’offre est présentée comme très "sérieuse" grâce aux soutiens qui l’accompagnent.

Mourad Boudjellal travaille déjà à la mise en place de son équipe. Il annonce son intention de prolonger André Villas-Boas et de faire appel à Louis Acariès, l'ancien directeur sportif du club du temps de feu Pape Diouf.

Le fort curieux revirement de Dimitri Payet

Un indice qui n’attire pas forcement les regards, mais qui montre qu’il pourrait se passer quelque chose à l’ Olympique de Marseille, est le soudain signe de générosité de Dimitri Payet envers le club. Subitement, le Réunionnais fait don d’une partie de son salaire et prolonge dans le même temps pour deux ans. De la sorte, il se positionne comme une tête forte de l'OM d'aujourd'hui et de demain en grossissant sa cote de sympathie auprès des fans. Ainsi, les futures propriétaires seront quasi obligés de composer avec lui. L'avenir des autres joueurs dépendra de leur talent et la place qu'ils seront parvenus à arracher dans la future équipe de l'ère Boudjellal. Plusieurs joueurs de haut niveau européen ont déjà eu vent d’une possible vente de l’OM et certains sont prêts à venir au club après le changement de direction. Le club a donc un choix à faire pour la suite de son histoire.




Par Gary SLM
Publié le 28 juin 2020 à 20:45 | mis à jour le 28 juin 2020 à 20:45

Facebook
Twitter
email
Whatsapp