Rachat de l’OM : Comment Boudjellal force la main à McCourt

Rachat de l’OM, Mourad Boudjellal force le passage

Mourad Boudjellal est candidat au rachat de l’OM. L’homme d’affaires français a déjà déposé un projet pour reprendre l’Olympique de Marseille, mais semble buter sur un refus du clan Frank McCourt. Sa stratégie pour forcer l’américain à lui céder le club commence à faire peur.

Rachat de l’OM, Boudjellal accentue la pression sur Frank McCourt

Frank McCourt n’injecte pas assez d’argent dans les caisses de l’Olympique de Marseille pour espérer en faire un sérieux rival du PSG. L’américain dirige un club empêtré dans des difficultés financières, lequel club vient d’ailleurs d’écoper d’une sanction de l’UEFA pour ses finances désastreuses. Mourad Boudjellal est intéressé par le club et a fait une offre pour son rachat. Même si les dirigeants actuels disent non à la vente de l’OM, l’ancien président de Rugby club toulonnais ne semble pas l’entendre de cette oreille. Il fait des déclarations qui séduisent les fans du club, surtout lorsqu’il promet de faire prolonger André Villas-Boas et investir dans le mercato une fois le rachat de l’OM bouclé.

Mourad Boudjellal affirme aussi qu’il arrive avec « Des fonds (...), étatiques et privés, qui proviennent du pétrole, de l'eau, de l'énergie », une référence faite à l’Arabie Saoudite, pays qui cherche à se mesurer au Qatar en France. Les propriétaires du PSG règnent sans partage sur la Ligue 1 et bénéficient donc d’une grande publicité pour leur pays. Les dirigeants d’Arabie Saoudite veulent mettre fin à la visibilité de Doha en France en lui imposant une farouche concurrence. Ces différentes révélations soutenues par les déclarations de Mourad Boudjellal irritent au plus haut point les actuels tenants de l’Olympique de Marseille. En procédant de la sorte, le candidat au rachat de l’OM veut provoquer une révolte des fans qui obligeraient Frank McCourt à lui vendre le club. Cette technique similaire à celle employée par Bernard Tapie en son temps fait peur.

Basile Boli véhicule la peur du clan Frank McCourt

L’ancienne légende de l’OM, Basile Boli - par ailleurs ambassadeur du club, est sortie de sa réserve en lançant à l’homme d’affaire sur Twitter : « Mr Boudjellal. Je viens de lire et écouter vos déclarations concernant l'OM. Je voulais juste vous dire de respecter ce club et cette ville. De Benbarek, Zatelli, Skoblar, Papin, Di Meco, Deschamps, Mandanda et Pape, nous avons une histoire. Vous pouvez boucher le port de Marseille avec le fric des autres, mais au moins, sportivement, respectez ces personnes qui ont vécu et qui vivent au son et à l’air de ce club ».

Rachat de l’Olympique de Marseille Claude Joye s’étonne...

Claude Joye, l'actionnaire majoritaire de Toulon s’est montré très surpris par les déclarations de l’homme d’affaires. Alors qu’il dit avoir trouvé un accord avec ce dernier pour le rachat de Toulon, Boudjellal lui a « indiqué qu'il y avait une condition suspensive qui le bloquait ». S’il peut faire l’Olympique de Marseille, il ne donnera pas suite pour Toulon. Pour lui, c’est « comme si vous signiez la vente de Saint-Étienne dans le stade de Lyon... », a-t-il confié dans L’Équipe avant de dire qu’il comprenait le choix de l’homme d’affaires.





Par Gary SLM
Publié le 29 juin 2020 à 06:34 | mis à jour le 29 juin 2020 à 08:59

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs