Vente de l’OM : Ayachi Ajroudi, le visage derrière Boudjellal

Rachat de l’OM : Mohamed Ayachi Ajroudi confirme

Dans le processus de vente de l'OM, Mourad Boudjellal est apparu comme l'homme du renouveau du club phocéen. Mohamed Ayachi Ajroudi, le puissant homme d'affaires franco-tunisien est pourtant le véritable visage derrière l'offensive menée par Mourad Boudjellal pour le rachat de l’Olympique de Marseille. Il confirme ses intentions de reprendre à Frank McCourt l'écurie phocéenne.

Rachat de l’OM : Mohamed Ayachi Ajroudi vraiment intéressé

Vendredi dernier, peu après 11 heures, Mourad Boudjellal a lancé une bombe en déclarant être porteur d’un projet de rachat de l’OM. Sans laisser filtrer le nom du bailleur de fonds qui l’a mandaté, l’ancien président du Rugby Club Toulonnais a laissé entendre que l’argent provient du pétrole, de l’énergie… et qu’il s’agissait d’un projet costaud soutenu par des fonds étatiques. Quelques heures plus tard, le nom du mystérieux investisseur attiré par le rachat de l’OM a filtré. Il s’agit de Mohamed Ayachi Ajroudi, ingénieur et homme d’affaires franco-tunisien basé en Arabie Saoudite. Mohamed Ayachi Ajroudi est intervenu en personne sur Shems FM, radio privée basée en Tunisie, pour confirmer son désir de rachat de l’OM. « Le vendeur a évidemment le droit de refuser notre offre, mais l'acheteur a aussi le droit de garantir cette transaction au prix le plus bas possible, c'est finalement une question d'offre et de demande », a d’abord rappelé le Tunisien pour dire combien l’affaire est encore très loin d’être dans la poche malgré des manœuvres qui durent depuis 1 an. L’homme d’affaires a également expliqué qu’au « cas où l'accord serait conclu avec Marseille », il ne sera pas le patron ou le visage de la direction du club. Il appliquera « ce qui est convenu » avec ses « partenaires, à savoir que Mourad Boudjellal sera le président de l'Olympique de Marseille tandis que » lui se contentera d’élaborer « un plan pour le président du conseil d’administration ».

La réponse de Jacques-Henri Eyraud

Mohamed Ayachi Ajroudi n’ignore certainement pas la réponse de Jacques-Henri Eyraud. En effet, samedi dernier, répondant à la sortie de Mourad Boudjellal, le président marseillais a répété que l’OM n’était pas à vendre. Une position du dirigeant olympien qui aura plus de poids en cas de confirmation par Frank McCourt. À ce jour, l'américain reste silencieux sur ses intentions, ce qui fait dire à certains observateurs que les propos de son président Jacques-Henri Eyraud obéissent à une stratégie. Jusqu'à la cession de l'Olympique de Marseille à un nouvel investisseur, la direction du club n'a aucun intérêt à affirmer tout haut son intention de passer la main. Une telle démarche devrait mettre en position de force les investisseurs intéressés par le rachat de l'OM.




Par JOËL
Publié le 29 juin 2020 à 12:01 | mis à jour le 29 juin 2020 à 12:14

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs